Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La da'wah et le da'ih

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: La da'wah et le da'ih   Lun 23 Juil - 21:13:49

Salam 1

L'obligation de la da'wah et le devoir du da'ih

Extrait de as-Sahwatoul-Islamiyah (Le réveil Islamique, p.75-77) du Cheikh Mouhammad Saleh Ibnoul Outhaymine,

[Q.1] : La da'wah ila-Allah (le fait d'appeler les gens à Allah) est-elle une obligation pour tous Musulmans et Musulmanes, ou est-elle réservée aux Savants et aux étudiants connaisseurs en la matière ? Une personne non-initiée peut-elle appeler les gens à Allah ?

[R.1] : A partir du moment où quelqu'un a des connaissances et une idée sur ce à quoi il appel, il n'y a pas de différences entre celui qui a énormément de connaissances, un étudiant qui vient de commencer à rechercher la connaissance, et une personne non-initiée, du moment qu'il a une connaissance minimale sur le sujet en question. D'après 'Abdullah ibn 'Amr Le Prophète a dit : "Transmettez de moi ne serait-ce qu'une ayah" 1. Donc il n'y a pas de condition pour le da'ih (celui qui appel) en ce qui concerne l'étendue de ses connaissances, mais la condition est que la personne doit avoir des connaissances sur ce à quoi elle appel. Si cet appel est fondé sur l'ignorance et les passions, alors ceci n'est pas permis.

Ainsi, nous voyons certains frères appeler les gens à Allah , alors qu'ils n'ont que peu de connaissances. Nous les voyons, suite à une grande émotion, interdire des choses qu'Allah pas interdites, et rendre obligatoire ce qu'Allah n'a pas rendu obligatoire pour ses fidèles. Ceci est un problème très dangereux, étant donné qu'autoriser ce qu'Allah a rendu haram (illicite) revient à interdire ce qu'Allah a rendu halal (licite). Donc quand ils commencent à interdire aux gens de faire certaines choses halal, d'autres leurs reprochent d'avoir eux-mêmes rendu ces choses haram. Allah le Très Haut a dit :

Et ne dites pas, conformément aux mensonges proférés pas vos langues : « Ceci est licite, et cela est illicite », pour forger le mensonge contre Allah. Certes, ceux qui forgent le mensonge contre Allah ne réussiront pas[Sourate An-Nahl 16:116]

En ce qui concerne les personnes non-initiées, elles ne doivent pas faire da'wah si elles n'ont aucune connaissance. Il est donc essentiel d'avoir des connaissances, conformément à ce qu'Allah le Très Haut a affirmé :

Dis : « Voici ma voie, j'appelle les gens [à la religion] d'Allah, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente »[Sourate Yusuf 12:108]

Donc il est indispensable d'appeler les gens à Allah en se basant sur ses connaissances. Cependant, quand une chose est clairement connue pour être mauvaise ou bonne, une personne peut l'ordonner si c'est une bonne chose, ou l'interdire si c'est mal.

Ceux qui appellent les gens à Allah doivent donc commencer par le savoir. Quiconque appelle sans savoir causera plus de mal que de bien, c'est évident. Donc une personne doit d'abord acquérir le savoir, et ensuite faire la da'wah. Ce qui est manifestement mal est interdit, de même que ce qui est manifestement bien est obligatoire.

[Q.2] : Quelle est la différence entre un Savant et un da'ih ?

[R.2] : La différence entre le Savant et le da'ih est claire. Le da'ih est celui qui s'efforce de transmettre le message de la Shari'ah aux serviteurs d'Allah. Il les rappelle souvent en utilisant le targhib et le tarhib (la persuasion et la dissuasion).

Le savant est celui à qui Allah a donné le savoir et qui peut être ou ne pas être un da'ih. Cependant, si le Savant n'est pas un da'ih, alors son savoir est extrêmement déficient, et il n'est pas un parfait héritier du Messager d'Allah . Ceci s'explique par le fait que les Prophètes ne nous ont pas légué un héritage en dirham ou en dinar, mais ils nous ont légué la connaissance, c'est pourquoi le Prophète a dit d'après Abou Darda' : "En effet, les Savants sont les héritiers des Prophètes, et en effet les Prophètes n'ont laissé derrière eux ni le dinar ni le dirham en tant qu'héritage. Ils n'ont laissé derrière eux qu'un héritage de savoir. Donc quiconque l'acquiert, acquiert une immense fortune" 2. Par conséquent, celui qui acquiert la connaissance et appelle les gens à Allah est un véritable héritier des Prophètes, conformément aux lois imposées par ceux-ci qu'il établit et met en application.


En ce qui concerne l'idée selon laquelle il est permis de devenir dou'aat (appeleurs) sans avoir de connaissances, si on fait référence à un da'ih qui n'aurait pas énormément de connaissances mais qui serait capable de donner une fatawa (loi religieuse), d'expliquer et conclure un sujet à partir de preuves, alors on peut accepter cette idée. En revanche, si on fait référence à un da'ih n'ayant aucune connaissance sur ce qu'il appelle, ou même sur comment faire cet appel, il n'y a aucun doute que ceci est inconcevable. Et je mets les gens en garde sur le fait d'appeler à la vérité de cette façon, étant donné que le mal causé est plus important que le bien réalisé, comme on peut le constater !
--------------------------------------------------------------------------------
Notes

1 Rapporté par Al Boukhari n°3461.

2 Hadith hassan, rapporté par Abou Daoud n°3461 et Ibn Majah n°223, authentifié par Al Albani dans ses recherches sur Sharhus Sounnah 1/276

_________________
xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
 
La da'wah et le da'ih
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Etudes, Apprentissages et Sciences Islamiques :: Fatwas/Sciences-
Sauter vers: