Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 si tu prends cette charge, qui portera la charge de mes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: si tu prends cette charge, qui portera la charge de mes...   Sam 20 Oct - 11:05:00

Salam 1

si tu prends cette charge, qui portera la charge de mes peches ? Et qui prendra sur lui l'effet de la priere de cette femme ?

Selon Zayd Ibn Aslam, selon son pere : "'Omar avait l'habitude d'aller
en patrouille pendant la nuit, seul; mais si quelqu'un voulait
l'accompagner, il ne l'en empechait pas. Une nuit, raconta Aslam, je
lui demandai la permission de l'accompagner. Il consentit, et je
marchais avec lui toute la nuit. Vers minuit, nous sortimes de la
ville et nous vimes un feu de camp. 'Omar me dit : "Aslam, quelqu'un a
fait halte à cet endroit : allons voir qui c'est." Nous nous
approchames du feu et nous aperçumes une femme en compagnie de deux ou
trois petits enfants qui pleuraient. La femme etait occupee à faire du
feu sous un pot, et disait aux enfants : "Ne pleurez pas; dormez
jusqu'à ce que la nourriture soit prete, alors vous mangerez. Que Dieu
nous rende justice de 'Omar, qui, lui, dort rassasie, alors que moi et
mes enfants, nous souffrons de la faim!"
"En entendant ces paroles, 'Omar eut les larmes aux yeux. Il salua la
femme, qui lui rendit son salut. Puis il lui demanda s'il lui etait
permis d'approcher. "Si vous venez avec de bonnes intentions, repondit-
elle, approchez". Alors 'Omar lui demanda ce qui lui etait arrive.
La femme raconta : "Je suis partie de mon pays avec mes enfants pour
me rendre à Medine. J'ai ete obligee de m'arreter ici, par la fatigue
et la faim, et maintenant la faim nous empeche de dormir, moi et mes
enfants".
"Mais, dit 'Omar, pourquoi invoques-tu Dieu contre 'Omar ?" Elle
repondit : "Il a envoye mon mari à la guerre, ou il a ete tue et je
suis restee dans la misere avec mes enfants !"
'Omar lui demanda ce qu'il y avait dans le pot. "Rien que de l'eau,
mais j'ai allume le feu pour apaiser mes petits, et qu'ils dorment
jusqu'à demain matin."
Aussitot 'Omar s'eloigna, raconta Aslam, en me demandant de le suivre.
Nous courumes vers la ville el allames à la boutique d'un marchand de
farine. Mais le marchand ne s'y trouvait pas. Nous allames à sa
maison, et 'Omar le reveilla, le fit sortir de sa maison el acheta un
sac de farine.
Nous allames ensuite chez le boucher et 'Omar demanda de la viande.
"Je n'en ai pas, Prince des croyants, dit le boucher, mais j'ai de la
graisse". 'Omar acheta une bourse de graisse. Les gens (du boucher)
lui dirent : "amir al mou'minine", nous allons la porter". "Non,
allez, leur dit-il, j'ai quelqu'un avec moi".
Alors, continue Aslam, je ne doutai point qu'il me dirait de porter la
charge. Mais lorsque les gens furent partis, il prit le sac de farine
sur ses epaules et me demanda de placer la bourse de graisse par-
dessus.
Je dis : "Prince des croyants, laisse-moi porter cela !" Mais il
repliqua : "Aslam, si tu prends cette charge, qui portera la charge de
mes peches ? Et qui prendra sur lui l'effet de la priere de cette
femme ?"
Et 'Omar pleura si fort, que je craignis de le voir defaillir. Puis
nous courumes en toute hate vers la femme, et 'Omar deposa sa charge.
La femme dit : "Que Dieu te recompense ! Tu es plus digne d'etre le
gardien des pauvres que 'Omar".
'Omar, de sa main, prit un peu de graisse et la mit dans le pot. Il
engagea la femme à preparer la pate, puis il me dit d'aller chercher
du bois. Lorsque je rapportai le bois que j'avais recueilli, voilà
que, par Le Dieu Tout-Puissant, je vis 'Omar, la barbe par terre,
soufflant sur le feu, sous le pot. La femme plongea dans l'eau, par
petits morceaux, la pate qu'elle avait preparee dans une assiette, et
lorsqu'elle fut cuite avec l'eau et la graisse, 'Omar la mit dans
l'assiette, fit asseoir la femme et les enfants et leur dit :
"Maintenant, toi et tes enfants, mangez et rassasiez-vous. Rends grace
à Dieu, et prie pour 'Omar, qui n'etait pas au courant de votre
situation". Ensuite il rentra en ville." (At-Tabari)


--~--~---------~--~----~------------~-------~--~----~
www.risala.net - Le Message
Revenir en haut Aller en bas
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: si tu prends cette charge, qui portera la charge de mes...   Sam 20 Oct - 12:20:50

Salam 1

Belle histoire, la crainte d Allah Soubha'na wa ta'alla de voir ses peches s accumuler Mashallah

_________________
xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
 
si tu prends cette charge, qui portera la charge de mes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» enfant ayant le syndrome charge
» Consécration, charge, exécration, décharge : valable pour tout objet spirituel ou magique, dont pentacle
» Prise en charge de recettes
» Eylau, 200 ans déjà
» Quiconque lit cette priére, ou la porte sur lui, ne moura pas subitement...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Enseignements et Sciences :: Hadiths-
Sauter vers: