Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sujud ash shukr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Sujud ash shukr   Lun 26 Jan - 22:22:21

Salam 1

Question :

Question : Quelles sont les modalités de la prière effectuée en guise d’expression de la gratitude envers Allah le très Haut pour une réalisation…Quelles en sont les parties constitutives et les conditions ?

Réponse :


Louange à Allah

La prosternation de reconnaissance est établie pour réagir à la facilitation d’une affaire par Allah sous forme de l’acquisition d’un intérêt ou de la réparation d’un préjudice. Des traditions et des hadith le prouvent. Parmi ces derniers figure le hadith d’Abou Bakrata ( ) qui dit : « Quand le Prophète ( ) apprenait ou acceptait une affaire qui lui faisant plaisir, il se prosternait, histoire d’exprimer sa gratitude à l’endroit d’Allah le Très Haut. » (rapporté par les Cinq à l’exception de Nassaï). At-Tirmidhi dit de ce hadith qu’il est beau et etrange .La version d’Ahmad dit : « Il se trouvait aux côtés du Prophète ( ) qui était couché, la tête contre le sein d’Aïcha et qui se leva puis se prosterna. » (rapporté par Ahmad,5/45 et al-Hakim,4/291).

Parmi les hadith allant dans ce sens figure celui d’Abdourrahman ibn Awf qui dit : « Le Prophète ( ) sortit et se rendit au dépôt de ses aumônes où, après son entrées, il s’orienta vers la Qibla et se prosterna longuement puis releva sa tête et dit : « Gabriel est venu m’apporter la bonne nouvelle que voici : Allah te dit : quiconque prie pour toi, Je prie pour lui et quiconque te salue ,Je le salue. » C’est pourquoi je me suis prosterné en signe de reconaissance. » (rapporté par Ahmad)

Al-Moundhiri dit : « Le hadith portant sur la prosternation de reconnaissance a été rapporté d’al-Bara à l’aide d’une chaîne authentique. Il a été rapporté également de Ka’ab ibn Malick et par d’autres voies.

Quant aux traditions relatives au sujet,citons-en :

- Quand Abou Bakr apprit l’exécution de Moussaylima,il se prosterna . » (rapporté par Said ibn Mansour dans ses Sunan.

- Quand Ali ( ) découcrit l’homme au sein parmi les rebelles (Khawardj qui le combattaient) il se prosterna. » (rapporté par Ahmad dans al-Mousnad)

- Quand Ka’ab ibn Malick apprit du vivant du Prophète ( ) qu’Alla avait accepté son repentir, il se prosterna. » (le récit est cité dans les deux Sahih)

Puisse Allah bénir et saluer notre Prophète Muhammad, sa famille et ses Compagnons.

La Commission Permanente pour les Recherches Scientifiques et la Consultation Religieuse,7/266. (www.islam-qa.com)

Salam 1

_________________
xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Sujud ash shukr   Lun 26 Jan - 22:24:41

Sa'd Ibn Abi Waqqas (DAS) a dit:"Nous sortimes de la Macque avec le messager de Dieu (BSDL) pour nous rendre à Médine.Quand nous fùmes près de Azura (un endroit voisin de la mecque), il mit pied à terre et leva ses deux mains, invoquand Dieu durant une heure.Puis il tomba en prosternation et resta longtemps dans cette position.Puis il se leva et leva ses deux mains durant une heure, puis se prosterna de nouveau. Cela se répéta trois fois de suite. Il dit enfin:"j'ai prié Dieu de me donner le droit d'intercéder pour ma nation et j'ai intercédé en sa faveur.Il m'acorda le (salut du) tiers de ma nation.Je me suis alors prosterné pour remercier Dieu de cette grande faveur.Puis je me suis relevé et j'ai prié de nouveau Dieu pour ma nation.Il m'accorda le salut d'un autre tiers.Je me prostérnai encore en signe de remerciement.Puis je me suis relevé pour prier en faveur de ma nation.Il m'accorda alors le salut du derniers tiers.Aussi me prosternerai-je pour remercier mon seigneur" (rapporté par Abou dawud)

Egalement, ce texte
La prosternation de la reconnaissance

Institution

Sa'd ibn Abou Waqqas (رضي الله عنه) a dit: "Nous sortîmes avec le Prophète de la Mecque en direction de Médine. Quand nous fûmes près de 'Azwara, il mit pieds à terre et leva ses 2 mains invoquant Allâh durant une heure. Puis il tomba en prosternation et resta longtemps dans cette position. Puis il se leva et leva ses 2 mains invoquant Allâh durant une heure. Puis il se prosterna de nouveau. Il fit cela 3 fois. Il dit enfin: "J'ai prié Allâh de me donner le droit d'intercéder pour ma communauté et j'ai intercédé en sa faveur. Il m'accorda le (salut du) tiers de ma communauté. Je me suis alors prosterné pour remercier Allâh de cette grande faveur. Puis je me suis relevé et j'ai prié de nouveau Allâh pour ma communauté. Il m'accorda le salut d'un autre tiers. Je me suis alors prosterné en signe de remerciement. Puis je me suis relevé et j'ai prié de nouveau Allâh pour ma communauté. Il m'accorda alors le salut du dernier tiers. Aussi me prosternai-je pour remercier mon Seigneur"". (abou Dâwoud)

Lorsque 'Ali (رضي الله عنه) écrivit au Prophète (صلى الله عليه و سلم) pour l'informer de la conversion à l'Islam de Hamdân, il dit: "La paix soit sur Hamdân! La paix soit sur Hamdân!". (al-Bayhaqi selon les conditions des 2 Cheykh)

'Abdourrahmân ibn 'Awf (رضي الله عنه) a dit: "Le Prophète est sorti une fois, je l'ai suivi jusqu'à qu'il est entré dans une palmerai; il se prosterna si longtemps que je crûs qu'il avait rendu l'âme. Je suis donc venu voir ce qui se passe, il releva alors sa tête puis dit: "Qu'as-tu ô 'Abdourrahmân"? Je lui est tout raconté puis il me dit: "Jibrîl -sur lui la paix- m'a dit: "Veux-tu que je t'annonce une bonne nouvelle ? Allâh le Très Haut te dit: "Celui qui prie sur toi, Je prie sur lui; et celui qui te salut, Je le salut". Je me suis donc prosterné devant Allâh le Très-Haut en signe de reconnaissance"". (ahmad, al-Hâkim qui dit: authentique selon les conditions des 2 cheykh)

Abou Bakra (رضي الله عنه) a dit: "Quand le Prophète recevait une bonne nouvelle ou une chose qui le rendait vraiment heureux, il se prosternait en guise de remerciement à Allâh le Très-haut". (abou Dâwoud, Ibn Mâja, at-Tirmidhi qui a dit: bon)

Ka'ab ibn Malik (رضي الله عنه) raconte: "je fis la prière de l'aube le lendemain de la cinquantième nuit sur le toit de l'une de nos maisons. Pendant que j'étais assis dans cet état dont Dieu a parlé dans Son Livre {jusqu'à ce qu'ils se fussent sentis à l'étroit dans la terre malgré son ampleur} j'entendis tout à coup la voix de quelqu'un qui criait du haut du mont Sala' me disant aussi fort qu'il pouvait: "O Ka'b Ibn Mâlik ! Réjouis toi de la bonne nouvelle !".
Je tombai aussitôt en prosternation sachant que quelque chose de nouveau était venue me délivrer de ma situation oppressante. Le Messager de Dieu (صلى الله عليه و سلم) avait en effet annoncé lors de la prière de l'aube que Dieu avait enfin agrée notre repentir". (al-Boukhâri, Mouslim)

Quand Abou Bakr apprit l'exécution de Moussaylima, il se prosterna. (Said ibn Mansour)

Quand Ali découvrit l'homme au sein parmi les rebelles (Khawaridj qui le combattaient) il se prosterna. (Ahmad)


source: http://www.risala.net/ibadat/salat/j...nnaissance.htm

_________________
xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
 
Sujud ash shukr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Etudes, Apprentissages et Sciences Islamiques :: Fatwas/Sciences-
Sauter vers: