Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les miracles des saints et leur mérite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les miracles des saints et leur mérite   Sam 21 Mar - 16:30:46

Salam 1

Les jardins des vertueux - 253 - Les miracles des saints et leur mérite

Selon 'Abdurrahman Ibn Abi Bakr As-Siddiq (que Dieu l'agrée), les gens de la
"Soffa" étaient pauvres. Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur
lui) dit une fois : "Que celui qui dispose du manger de deux prenne avec lui
un troisième. Que celui qui a le manger de quatre prenne avec lui un
cinquième ou un sixième".
Abou Bakr (que Dieu l'agrée) ramena chez lui trois invités. Le Prophète
(paix et bénédiction de Dieu sur lui) en ramena dix. Abou Bakr (que Dieu
l'agrée) dîna entre-temps chez le Prophète (paix et bénédiction de Dieu
sur lui) et y resta jusqu'à la prière du 'Ishà. Il rentra ensuite chez lui
après avoir laissé passer une bonne partie de la nuit. Sa femme lui dit :
"Qu'est-ce qui t'a retenu alors que tu avais des hôtes à la maison?"
Il dit : "Tu ne leur as donc pas servi leur dîner?"
Elle dit : "On le leur a bien servi mais ils ont refusé d'en manger avant ton
retour".
'Abdurrahman dit : "Quant à moi je suis allé me cacher".
Il me dit : "Espèce d'idiot! Que Dieu te fasse ronger le nez!", et il me
couvrit d'injures. Puis il dit à ses hôtes : "Mangez en toute
tranquillité. Moi, par Dieu, je n'y goûterai pas". (Il craignait que le
repas ne suffise pas à tout le monde).
'Abdurrahman dit : "Par Dieu, toutes les fois qu'on en prenait une bouchée,
le volume du dîner augmentait par sa base si bien qu'ils ont mangé à
satiété et le manger était encore plus copieux qu'au départ. Abou Bakr
regarda le manger et dit à sa femme : "Ô sœur des béni Firas! Qu'est-ce
donc que cela?"
Elle dit : "Par tout ce que j'aime, voilà donc que notre dîner est trois
fois plus abondant qu'au début".
Abou Bakr se décida enfin à manger avec eux en disant : "Le serment que
j'avais fait de ne pas manger n'était qu'une inspiration du Diable". Il en
prit une bouchée puis porta le plat au Prophète (paix et bénédiction de
Dieu sur lui) et le manger se trouva ainsi chez lui. Or juste en ces temps
expira le terme d'une trêve entre nous et certaines tribus. Douze hommes des
nôtres arrivèrent chacun avec ce qu'il avait pu mobiliser comme hommes (pour
reprendre le combat contre ces tribus), Tous purent en manger à leur faim".
(Al-Boukhâri, Mouslim)
Revenir en haut Aller en bas
 
Les miracles des saints et leur mérite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Saints Innocents et commentaire du jour "Les Saints Innocents, pauvres comme le Christ pauvre"
» les faux livres saints et leur religion?
» La Vie, la Sainteté et les Miracles de Saint Charbel Makhlouf
» Les pouvoirs ( dons) des saints, compagnons.
» Cet appel est-il « pour tous »? La sainteté, une vocation pour tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Enseignements et Sciences :: Hadiths-
Sauter vers: