Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie de Mohammed avant la venue de l'Islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ibn al quaim
Nouveau Fajrine
Nouveau Fajrine


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: La vie de Mohammed avant la venue de l''Islam   Ven 22 Mai - 16:42:27

Salam 1


Au 6ème Siècle de l'Année chrétienne, la Mecque était une agglomération importante aux activités commerciales fructueuses. Elle n'avait pourtant aucune culture,aucune industrie,pas de mine,pas d'Arbres produisant du bois artisanal,pas de produits permettant à cette ville de survivre. La première question que pouvait se poser tout voyageur, était de savoir de quoi peut vivre une ville dans un pays aussi désolé?.Il constatait, comme le fait aussi tout voyageur actuellement, que la ville et sa périphérie étaient et demeurent absolument dépourvues de productions agricoles et de richesses du sol et du sous-sol.


. L'eau elle même nécessaire à l'alimentation de l'homme et de la bête, y faisait défaut ou s y trouvait rare .Il faut s'éloigner de la Mecque vers le Nord, pour trouver en montagne une agriculture florissante .L'oasis de Taef,le centre d'estivage des Mecquois,se trouve à peu près de deux ou trois jours de marche.


La Mecque et sa périphérie, à plusieurs dizaines de Kilomètres à la ronde, constituaient une région désolé et désertique, improductive de ressources agricoles,de quelques nature que ce soit,sauf quelques herbes épineuses et sèches broutées difficilement par des ovins et des camelins.
Il y fait très chaud et les quelques averses de pluie qui tombent dévalent dans les ravins de la Mecque, puis s’assèche assez rapidement dans les Oueds qui ne retiennent même pas l'eau nécessaire à l'abreuvement du cheptel. Cet état déprimant du pays aurait pu supprimer toute vie humaine dans cette région du monde si un événement important ne s'était produit il y a des millénaires:



La construction d'un sanctuaire élevé en l'honneur de la divinité et le rassemblement d'une manière périodique des gens venus des quatre coins d'Arabie faire leurs pratiques religieuses, dans ce temple et accomplir des opérations commerciales unissant l'utile à l'agréable, adorer Allah et réaliser des bénéfices. Ce double but s'avérait bénéfique puisque le voyage fatiguant à travers les immensités désertiques devenait lucratif et encourageant, car il rapportait gros.


C'est ainsi que se créa le centre religieux- commerçant de la Mecque .Aussi les Mecquois sont-ils devenus par la force des choses,exclusivement des commerçants. Un Mecquois naît,grandit et meurt commerçant. Petit à petit ce commerce prenait une ampleur considérable et les produits agricoles que la terre du pays ne pouvait fournir et dont avaient besoin les voyageurs qu'on pourrait appeler Pèlerins,étaient purement et simplement importés par ces mêmes voyageurs.


Ainsi des produits de toutes sortes venaient s'accumuler à la Mecque en provenance du Yémen, de Syrie,de Byzance,de Perse,d'Inde,d'Egypte,des pays d'Afrique noire et même de Chine. C'étaient des denrées alimentaires,des tissus de toutes catégories,des perles,de l'or,de l'acier trempé,des armes,des habits chamarrées,des parfums,du musc,de l'ivoire,des pierres précieuses,etc...


Tous ces marchandises étaient portées à dos de chameau à la Mecque où une partie était vendue sur place et l'autre partie réexpédiée dans toutes les directions selon les besoins du trafic.


C'étaient les Mecquois ou plus exactement les Quoreichites qui avaient le monopole de ces opérations compliquées .Un Quoreichite devenu garçon de 6 ou 7 ans gardait, d'abord les quelques brebis de la famille, destinées à être traites pour le lait nécessaire à la consommation familiale et tondues pour la confection des habits. Il gardait aussi un chameau ou deux ou plus, appartenant au chef de la maison .Ces bêtes servaient à transporter ses marchandises vers les pays lointains et s'intégraient dans la caravane, qui se dirigeait vers le Sud ou vers le Nord de la Mecque selon les saisons.
A l'age de 15 ans, l’enfant devenait apprenti caravanier.



Il assumait d'abord la surveillance des chameaux de son père,pendant le voyage,il les chargeait de marchandises,les dirigeait de sa badine et à l'arrêt de la caravane,il les faisait paître,dormait la nuit près d'eux,les soignait,les rechargeait .Cela impliquait une certaine maturité et une expérience assez développée dans les affaires qu'il ne pouvait acquérir qu'à l'age de 2 ou 25 ans .Il faut dire qu'on ne confie pas une caravane à n'importe qui,ce serait un peu comme si l'on confiait la direction d'un navire à un simple matelot.


Malgré le commerce florissant de la Mecque, l’opulence était loin de s'étendre sur toute la population. En effet à coté d'une classe riche,aristocratique et dirigeante,vivait une autre très pauvre .Bien que d'origine noble de la tribu de Quoreiche,elle n'avait aucun poids dans les décisions prises par l'aristocratie Mecquoise privilégiée qui constituait un genre de parlement "Dar Al Nadoua" où se réglaient les problèmes important de la cité .Une troisième classe était constituée par les esclaves achetés sur les marchés extérieurs.


C'étaient en général, des noirs qui une fois acquis par un Mecquois ne caressaient jamais l'espoir de se libérer un jour. Une quatrième classe vivait à la Mecque. Elle était composée par les "Habachs".C'étaient des Ethiopiens libres qui s'engageaient dans l'armée mercenaire de la Mecque. Ils étaient rétribués sur les fonds municipaux de la ville et étaient utilisés en cas de guerre contre l’ennemi. C'étaient des hommes très forts physiquement, triés sur le volet, dont le rôle était uniquement de louer leurs bras dans les combats .Lors de famines et des mauvaises années,les riches négociants qui avaient toujours de réserves de denrées et numéraires,prêtaient aux pauvres à intérêts usuraires ou leur achetaient leurs enfants ou les réduisaient en esclavage.
En ce qui concerne les croyances en cours à la Mecque,la plus grande confusion spirituelle régnait dans la ville.



Toutefois, tout le monde croyait en un Dieu unique, tout puissant, omnipotent. Mais chaque tribu avait son idole faite de pierre,de marbre,de métal,etc.. fixée par son socle au sol du parvis de la Caaba .Une fois l'an,les Arabes de toutes les régions venaient en pèlerinage en ce sanctuaire sacré .Les pèlerins n'étaient pas toujours des gens sans reproche. A la Mecque,on venait aussi pour s'amuser,passer des moments de plaisir avec les femmes de mauvaises moeurs qui pullulaient dans l ville opulente. On consommait du vin.


On entendait et on déclamait des poèmes écrit en Arabe châtié .La ville se transformait pendant toute la durée de la foire,en un lieu de débauche qu'on ne saurait décrire. Certains voyageurs retournaient chez eux délestés de leurs marchandises et du fruit de leurs transactions. Les plus en vue pouvaient trouver de bonnes âmes pour leur prêter de l'argent,à un taux exorbitant leur permettant de rentrer chez eux.

Ce fut dans cette ville pas très propre socialement, ni moralement,ni spirituellement que naquit Mohamed Ibn Abd Allah .On rapporte qu'en l'année 571 de l'année chrétienne. Cette année-là une armée Abyssine commandée par Abraha vice-Roi Abyssin du Yemen s'avança vers la Mecque On dit que le vice-Roi voulait détourner le commerce fructueux de la Mecque vers la ville chrétienne de Najrane où les chrétiens avaient institué un genre de Caaba vers la quelle ils voulaient que les Arabes se dirigeassent, pour les détourner de la Mecque. Abraha s'avant avec son armée et à sa tête un énorme Eléphant .

Mais on rapporte que cette Armée fut décimé par un jet de pierres lancées du ciel par des oiseaux mystérieux appelés "Ababil".On appela cette année, l'année de l'éléphant. Ce fut pendant cet événement mémorable que naquit Mohamed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La vie de Mohammed avant la venue de l'Islam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le monde etait il si moche ;avant la venue du CHRIST ????
» Le salut avant la venue du Messie.
» L'Empire Romain doit etre détruit avant la venue de l'Antéchrist....
» Mohammed avant Adam ? (selon un hadith)
» CHOISISIONS-NOUS...NOS PARENTS...AVANT NOTRE VENUE...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Histoire de l'Islam :: Biographies Hommes :: Le Prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam)-
Sauter vers: