Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pseudos salafi mise en garde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Pseudos salafi mise en garde   Mar 19 Oct - 19:14:55

Salam 1

Pseudo salafis
Alliés du Taghout Ennemis des Monothéistes
Mourji'a Jahmites Contemporains
Défenseurs des Legislations Mécréantes

"Et par Ses paroles, Allah fera triompher la Vérité, quelque répulsion qu'en aient les criminels”. Yunus - 10.82.

"C'est ainsi que Nous détaillons les versets, afin qu'apparaisse clairement le chemin des criminels". Al-An'am - 6.55.

Tel est Allah, votre vrai Seigneur. Au delà de la vérité qu'y a-t-il donc sinon l'égarement ? Comment alors pouvez-vous, vous détourner ? ” Yunus - 10.32

Cheykh ‘Abdallah ibn ‘Abderrahmân Abou Boutayn a dit :
Quant aux ignorants qui disent « vous jugez les musulmans mécréants » Ceux-là ne connaissent ni l’islam ni le monothéisme. Apparemment, l’islam de celui qui dit cela est invalide, car celui qui ne blâme pas ces choses que font les idolâtres aujourd’hui, et ne voit rien de mal dedans, ce n’est pas un musulman. (Majmoû‘at Rasâ‘il wa masâ’il An-Najdiya 1/654,655)

Les tawaghites d'Égypte quand il on mis la corde au cou a sayyed qotb rahimahullah pour le pendre, il lui ont dit : "fait tes excuse en écrivant cela sur papier , sayyed qotb a répondu :
par Allah jamais je n'utiliserai le doigt avec lequel je fait la chahada pour faire des excuses au taghout
"
en lui mettant la corde au cou il lui ont dit : dis la chahada, sayyed qotb a répondu:"
pourquoi me rappellez vous cela vu que c'est pour la chahada que vous me tuez ?"

Qui sont les pseudo-salafi ? (talafi)

Les pseudo salafis (talafi) : considèrent musulman tous ceux qui se revendique de l'islam ........
tant qu'il on pas vu de la mécréance du cœur et vu que seul Allah sait le contenu des cœur alors nul n'a le droit de jugez de mécréant ou associateur une personne se revendiquant de l'islam.

Pour eux le fait de commettre de la mécréance par les actes n'a aucun effet sur la foi car les actes ne sont pas une condition de validité de la foi , selon eux ont peut etre musulman meme si ont ne pratique rien de l'islam .

Ils pretendent suivre le minhaj des salafs, ce qui est du grand mensonge de leur part, vus qu'ils suivent le minhaj du taghout.

-Nous disons pseudo salafis pour désigner cette secte d’obédience Mourdji-a, Djahmiya qui se dissimule derrière les apparences trompeuses d’observance rigoureuse de la Sunna, et dans un formalisme simpliste, mais qui en réalité sont loin du manhadj des Salafs dans tout ce qui dérange le taghout (le tyran usurpateur de la Souveraineté d’Allah)…

Parmi les caractéristiques les plus flagrantes de l’égarement de ces mourdji-a modernes défenseur acharner du taghout on peut citer :

- Le fait de limiter la foi à la conviction intérieure et à la parole et à ne pas considérer les actes comme faisant partie intégrante de la Foi, même s’ils reconnaissent en théorie, et en théorie seulement, la définition qu’ont donné les Salafs sur la Foi. Ceci sert leur manhadj déviant puisque dès lors, grâce à cette fausse croyance aucun des tyrans apostats ne peut être taxé de kâfir.

- Autre caractéristique plus que détestable chez ces derniers est celle qui consiste à s’ériger en défenseurs farouches et impitoyables des tyrans apostats qui gouvernent les pays arabe par des lois inventées contredisant les lois divines, et vont jusqu'à calomnier, dénoncer et discréditer les frères qui défendent le Tawhîd dont fait partie le Droit exclusif d’Allah à légiférer pour les hommes et le devoir d’appliquer Sa Chari’a…

Ainsi ces égarés ne se révoltent et ne s’insurgent que lorsque l’on dénonce les tyrans chers à leur cœur, alors que ces derniers sont coupables de toutes les formes d’apostasies sans parler de leurs injustices et de leurs crimes, ce que seul le menteur, le fou ou l’hypocrite peuvent nier…

Et il a dit vrai le Salaf An Nadhr Bni Chomayl (النَّضْر بن شُمَيْل) rahimahullâh, qui fait partis des Mouhadithin (Spécialiste en Hadith) et qui un jour prononça cette phrase : je suis entré vers al Ma'moon, alors il dit : « Comment t'es tu réveillé oh Nadhr ? » Alors je dit : « Dans la bonté, oh Amir al Mu'mineen »
Il demanda : « qu'est- ce que l'irjaa' ? » Je répondis : « Une religion qui est d'accord avec les Rois, ils gagnent de la dunya avec cela, et perdent de leur religion » Alors il dit : « Vous avez dit la vérité » [al-Bidaayah wan-Nihaayah de al-Haafith Ibn Katheer, vol. 10/276]

Et comme a dit l'Imam Ahmad : "Rapprochez vous d'Allah par la haine des Mourji-a, cette oeuvre étant des plus nobles selon moi"…

La Religion des pseudo salafis est celle qui protège et défend le taghout.

Autre déviance des pseudo salafis est celle qui conduit à affirmer et à défendre en s’appuyant sur l’opinion de leurs « gourous » que le fait d’appliquer ou d’avoir recours à une autre législation que celle d’Allah -‘azza wa djalla- n’est pas un acte de grande mécréance excluant de l’Islam, s’opposant ainsi au Consensus rapporté par nos salafs comme nous allons le voir bi idhnillah.

Et je ne parle même pas de leur attitude hautaine et méprisante à l’égard des autres Musulmans à laquelle les a conduit leur approche sectaire et superficielle de l’Islam et qu’Allah démasque les imposteurs qui derrière des apparences de fervents défenseurs de la Sunna se sont rangés dans le camp des tyrans apostats alliés des croisés et des sionistes… et qui ont retardé le Djihâd et donc une des principales causes de l’élévation de la Parole d’Allah -‘azza wa djalla- et de la victoire de la Umma.

Ces Néo Mourdji-a sont donc ceux qui disent « La foi est paroles, actes et croyance, elle augmente et diminue » rejoignant par là en l’apparence les sunnites mais ensuite Ils considèrent que l'abandon de toutes les bonnes œuvres même les piliers de l'Islam ne font que diminuer al-iman (la foi). En réalité, la vérité que nos salaf ont décrétés consiste au fait que parmi les actes, il y a ceux qui font diminuer al-iman sans que la personne n'apostasie (ar-ridda) et ceux qui annulent al-iman totalement.

Aussi les talafi définissent la mécréance comme étant « le démentit du cœur, le reniement du coeur et la légalisation du cœur uniquement.» Chez eux, la mécréance ne peut arriver que dans le cœur et la croyance, et non par des actes ou des paroles.

Leur définition de la mécréance est en contradiction évidente avec leur définition de la foi. En effet, si on limite la mécréance au cœur, cela implique que tant que la foi est présente dans le cœur, l’homme reste croyant même si les actes et les paroles extérieures de foi et de monothéisme venaient à disparaître.

De même, celui qui viendrait a abandonner le monothéisme dans ses paroles, en attestant que Allah est le troisième de trois par exemple, ou de ses actes en offrant un sacrifice à une idole, mais dans son cœur déteste son acte ou sa parole, croit en sa fausseté et croit que la guidée est l’islam et l’adoration d’Allah uniquement, mais que la seule raison qui le pousse à faire cela est par exemple l’obtention d’un emploi, ou d’une somme d’argent, ou le mariage avec une femme ou autre, et bien d’après la croyance de ces mourji'a pro taghout une telle personne serait un croyant et non un mécréant, car il n’a pas renié l’islam ni démentit le Qor’an, ni n’a rendu permis un interdit. Ceci est le summum de l’égarement…

Une des caractéristiques qui permet de reconnaitre un pseudos-salafi aujourd'hui, est bel et bien le takfir, vu qu'il ne savent pas qui est musulman et qui est associateur ou mécréants, et donc des qu'il voit un musulman faire le takfir d'un individus precis, dont la mecreance est prouver par les preuves, ses pseudos-salafi (talafi) adorateurs des savants du taghout, se mettent a traiter les monotheistes de "khariji" ou "takfiri" s'en pour autant qu'il est pris la peine d'étudier le sujet du takfir, et tous cela est la cause de leur ignorance de la religion et en particulier du désaveu et de l'alliance (al wala 'wal bara) et c'est pour cette raison que , quand il voit un associateur il le considerent comme musulman et comme leur frere ... et des qu'il voit un vrai mouwahid (musulman monotheiste) et il traite de takfiri et d'égarer .

Le takfîr fait référence à un verdict légal de la Chari’a et doit donc, comme tous les verdicts de l’Islam être mis en application et ne doit pas être dénigré ou rejeté aux oubliettes comme cherchent à le faire les pseudo salafis et adeptes d’autres sectes déviantes qui sont en train d’œuvrer, plus ou moins directement, à la « laïcisation de l’Islam ».

Ce jugement et ce verdict a son importance car l’application de fondements et de règles essentiels de l’Islam en découle. Ainsi, celui qui ne sait pas faire la différence entre un Musulman et un kâfir ne peut faire allégeance aux Croyants et se désavouer du mécréant et mettre en pratique un des principes de base du Tawhîd que l’on appelle El wala wal bara (l’allégeance et le désaveu). Ainsi il est évident que le comportement qu’un Musulman a ou doit avoir envers un autre Musulman n’est pas le même que celui qu’il doit adopter vis-à-vis d’un ennemi d’Allah.

La Chari’a elle-même délimite de façon bien précise les droits et les obligations de chacun. Comment donc dans le cas de l’ignorance totale de ces règles du takfir peut on mettre en application la Loi d’Allah –‘azza wa jalla- ?

Il est évident que cette approche des pseudo salafis pro taghout qui dès que le mot kâfir est prononcé, s’empressent de qualifier de takfiris ceux qui lance l’anathème sur les tawâghit, ne conduit justement qu’au retardement de l’application de la Chari’a…

Et nous ajoutons pour finir que ceux qui ne veulent pas entendre parler du takfir sont précisément les premiers à « étiqueter » et à dénoncer les autres Musulmans en les qualifiant de takfiri, irhabi (terroriste), intégristes ect…

Cheikh Mouhammad ‘ibn ‘Abdel-Wahhab rahimahoullah a dit:

Allah, Allah, mes frères accrochez-vous à la base de votre religion, son commencement et sa fin, ses pieds et sa tête, qui est la Chahada "La ilaha illallah" et apprenez sa signification et aimez-la, aimez ses adeptes et soyez frères avec eux, même s'ils vous sont lointains, et mécroyez aux Tawaghît et prenez-les pour ennemis et détestez-les et détestez ceux qui les aiment ou discutent à leur sujet ou ne les excommunient pas ou disent : “Allah, soubhanahou wa ta’ala, ne m'a pas chargé d'eux”, car en disant cela, ils mentent sur Allah, soubhnahou wa ta’ala; Allah, soubhanahou wa ta’ala, les a chargé d'eux en leur ordonnant de les renier, de les désavouer même s'il s'agissait de leurs proches comme frères ou enfants. Allah, Allah, accrochez-vous à ça, peut-être rencontrerez-vous votre Seigneur sans rien Lui associer. Ô Allah, nous te demandons de nous faire mourir musulmans et de nous faire rejoindre les gens pieux »
(Source : Madjmou'at at-Tawhid Khamesse rissala)





_________________
xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
 
Pseudos salafi mise en garde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mise en garde contre amr khaled
» Les esprits servants et mise en garde sur l'évocation
» Mise en garde: La blacklist des sites qui parlent d'ovnis
» mise en garde de l'évêque sur kerizinen
» Mise en garde contre une utilisation du nom de Sr Marie Simon-Pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Etudes, Apprentissages et Sciences Islamiques :: Les 73 Branches en Islam-
Sauter vers: