Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'importe ce qu'il adviendra, voici la verite !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Qu'importe ce qu'il adviendra, voici la verite !   Jeu 21 Oct - 20:11:00

Salam 1

Abou Muslim ca aussi c'est du faux et pas de preuve pour toi ?

Qu'importe ce qu'il adviendra, voici la vérité !

Lettre de la part de Shaykh Nâsir Al Fahd au ministre de la police séoudienne, Nayef. Datée du 25 Dhul Hijjah 1424.

Introduction

Louanges à Allâh et qu'Allâh fasse l'éloge de Son prophète et le préserve de toute atteinte.

Ainsi donc, je m'appuie sur la parole d'Allâh, , qui dit dans le verset 146 de la sourate 3, La Famille de 'Imrân : Ils [les envoyés d'Allâh et leurs compagnons] n'ont jamais flanché sur le sentier d'Allâh devant ce qui les éprouvait. Ils ne se sont pas affaiblis et ne se sont pas rendus à l'ennemi. Et Allâh aime les endurants

Je m'appuie également sur la parole du Prophète d'Allâh qui a dit un jour, alors que ses compagnons subissaient les tortures de la part des idolâtre mecquois : "Parmi les gens qui étaient avant vous, il y a avait un croyant qu'on avait saisi. Un trou avait été creusé et on l'y avait jeté. On avait apporté une scie et on la lui avait placé sur sa tête. On avait peigné son crâne avec des peignes de fer de sorte que sa peau fut séparée de son os. Jamais cela ne l'a fait renoncer à sa religion".

Je m'appuie ensuite sur la parole de Umar ibn Al Khattâb qui a dit : "Nous sommes un peuple qu'Allâh a rendu puissant avec l'islâm et dès que nous cherchons cette puissance avec autre chose que l'Islâm, Allâh nous avilit".

Je m'appuie sur la parole de Cheikh al Islam Ibn taymiyyah qui a dit : "Que peuvent faire mes ennemis contre moi ? Mon paradis se trouve dans mon coeur ! Si je suis assassiné, ma mort sera un martyre ! Si je suis enfermé, mon emprisonnement sera une retraite ! Et si on me libère, ma sortie sera une promenade !"

Et enfin je m'appuie sur ces vers de Al jarjânî, :ra: :

Ils me disent que je suis renfermé mais ils ne voient là qu'un homme qui évite de se trouver dans une position humiliante

Je m'honore moi même pour ne pas faire rire celui qui est maussade et pour ne pas accueillir celui que je déteste par les éloges

Et si les gens de science avaient entretenu la science, la science les aurait entretenus et s'ils l'avaient honorée, la science en aurait été grandie

Mais seulement, ils l'ont méprisée et elle s'est retrouvée humiliée ; et ils ont sali son visage au point qu'elle s'en est énervée

Dois-je souffrir pour planter en moi cette science et ne récolter qu'humiliation ? Si tel est le cas, la voie de l'ignorance est bien plus clémente.

J'écris ces mots et avant de commencer, j'affirme que je les écris alors que j'ai creusé une tombe dans mon cachot, j'ai prononcé mon divorce définitif avec cette vie, et j'ai rompu tous les liens qui m'unissaient à elle. Donc je dis, comptant sur Allah et n'implorant de secours que chez Lui :

Premièrement : J'annonce haut et fort mon désaveu de mon soi disant revirement et de mon repentir forcé et je reste ferme sur mes affirmations certifiées en date du 2 Jumudah I 1424.

Deuxièmement : J'annonce haut et fort mes grands regrets concernant ma faute énorme et mon faux pas atroce pour avoir exaucé l'état et passer à la télévision. Si j'avais pu savoir avant ce que j'ai su après de cette affaire, je n'aurais pas fait cela, quelque soient les conséquences. Mais Allâh a décrété ainsi et Allâh a fait comme Il a voulu.

Troisièmement : Je ne regrette rien de ce que j'ai fait avant d'entrer en prison. Quant à ma collaboration précédente avec l'état, j'ai interprété cela comme une soumission à la contrainte et Allâh dit dans le Qur-ân, verset 106, sourate 16, Les Abeilles : … sauf celui qui est contraint cependant que dans son cœur il est serein quant à sa croyance en Allâh. On rapporte également de Umar que la prison est une contrainte puisqu'il a dit : "Il est quatre choses qui sont de l'ordre de la contrainte, se faire emprisonner, se faire frapper, se faire ligoter et être menacé". Il a dit également : "Une personne ne peut compter sur elle-même quand elle est châtiée ou attachée".

Ibn Mas'ûd a dit : "Si je sais qu'en disant une parole, j'échappe aux coups de fouet, alors je la dirais".

Et lorsque que le calife Al Mamûn éprouva les pieux prédécesseurs pour leur faire admettre que le Qurân était une créature d'Allâh et non pas Sa parole, beaucoup d'entre eux ont obéi, jugeant que c'était la une bonne solution pour eux. J'ai vu dans ces arguments une permission pour mon cas et dans les pieux prédécesseurs un modèle : j'ai fait comme eux. Cependant, quand je me suis aperçu que l'état exploitait mes paroles de la pire des manières pour salir notre image, celle du Jihad et des combattants et qu'en même temps, l'état a commencé à se faire passer pour un état islamique pur, alors qu'en réalité il est le plus grand allié des croisés dans leurs assauts actuels contre l'islam et les musulmans, j'ai vu que c'était une erreur que de continuer à adopter mon point de vue et qu'il fallait déclarer la vérité, quel qu'en soit le prix à payer.

Quatrièmement : aujourd'hui encore je continue à affirmer que l'état séoudien est un état de mécréance. Et je n'enlèverai rien de cette affirmation. Au contraire, la clairvoyance qui me fait enfoncer davantage le clou. J'ai vu en effet au cours de l'enquête que l'état était profondément attaché aux croisés. Et même l'état s'est mis à s'en vanter dans les média et à crier haut et fort qu'il était avec les croisés, dans la même tranchée. Et ceci est, par l'unanimité des savants, de l'apostasie (parmi ceux qui ont rappelé l'unanimité sur cette question, le Cheikh Ibn Bâz ). L'état a même dépassé toutes les limites dans cette question du soutien aux mécréants contre les musulmans par la tentative de transformation de la religion des musulmans dans le but de satisfaire les croisés. C'est ainsi que le ministre de l'éducation a promis qu'il accomplirait le remaniement des programmes religieux à l'école et qu'il enlèverait le cours sur l'allégeance (walâ) et le désaveu (barâ), alors que walâ et barâ est un fondement inaliénable de la religion islam ! Y a t il plus grande mécréance que celle là ? Y a-t-il plus grave apostasie que celle là ?

Cinquièmement : Si l'argument probant pour dévoiler la mécréance de l'état était conditionné par l'utilisation de la force et l'emprisonnement, alors l'état vaincrait à coup sûr car elle possède ce genre d'arguments mais pas moi. Mais si l'argument est le Qurân et la sunnah, la science et la démonstration, alors c'est moi qui vaincrais évidemment. Et je défie tous les savants de l'état, et à leur tête le Mufti général, de traiter la question dans un débat en public. Et par Allâh, je dévoilerai l'apostasie de l'état par le Livre, la Sunnah, le consensus, et les paroles de savants de toutes les écoles juridiques, et même des savants de cet état, depuis Muhammad Ibn ‘Abdil Wahhâb à Ibn Bâz, qu'Allah leur fasse miséricorde. J'ai d'ailleurs écrit la troisième partie du livre intitulé Mise en évidence de la mécréance de celui qui collabore avec les américains. Le chapitre que j'ai écrit a pour titre "La contribution de l'état séoudien dans les campagnes des américains dans le monde". J'y mentionne plus de trente paroles de savants de cet état - du premier état comme du deuxième et du troisième, toutes affirmant sa mécréance et son apostasie de l'islam. Le brouillon de ce livre est sur le bureau des renseignements généraux.

Sixièmement : Je considère le jihad comme une obligation individuelle (Fard 'Ayn) et ceci selon le consensus. En effet, l'ensemble des savants évoquent la situation dans laquelle le jihad devient obligation individuelle dans le cas ou l'ennemi fait irruption sur des terres musulmanes et qu'il n'y a pas sur place une résistance suffisante pour le bouter hors de ces terres. Et comme nous le voyons (aujourd'hui), l'ennemi a pénétré les terres musulmanes de tous les côtés. Et dans cette situation, il n'y a nul besoin de l'autorisation du chef même s'il faisait partie des califes bien guidés, que dire alors de celui qui s'allie avec les mécréants et les aide !

Septièmement : Je m'honore et suis fier de tout ce que j'ai émis comme avis juridiques (fatwas) et communiqués, ainsi que de ce que j'ai rédigé comme livres et pamphlets tels que les livres « Clarification au sujet de la mécréance de celui qui assiste les mécréants » et « Clarification sur le danger de normalisation des musulmans », « Le jugement sur l'emploi des armes de destruction massive », et d'autres encore et je loue Allah pour ceux-ci et si je pouvais, je sortirais une fatwa sur l'obligation du jihad en irak.

Huitièmement : Je m'honore et suis fier de ma lutte contre les croisés et leurs alliés par la langue et la plume, et par Allah j'aurais aimé le faire par mes mains.

Neuvièmement: En ce qui concerne la confrontation avec l'Etat, j'ai toujours conseillé les jeunes de s'en éloigner du fait du déséquilibre des forces en présence et du fait que l'Etat profiterait de tels événements pour déclencher une véritable liquidation/épuration des jeunes, l'un après l'autre, de même qu'il en profiterait pour remplir les prisons de ces derniers et d'autres personnes, et en effet, il s'est produit exactement ce a quoi je m'attendais.

Cependant, je tiens a dire et reconnaître que je n'ai pas eu de plus grand regret que celui de m'être livre à l'Etat sans résistance lors de mon arrestation et je jure par Allah, que si j'avais eu en mon pouvoir une alternative à laquelle réfléchir, je n'aurais pas donné l'occasion au régime de mettre la main sur moi si ce n'est en tant que dépouille inerte, mais Allah a orienté les choses ainsi et a fait ce qu'Il a voulu.

Dixièmement : Je soutiens le cheikh héroïque Oussama Ben Laden, qu'Allah le préserve, lui accorde la victoire, et qu'Il fasse de lui une source d'humiliation des tyrans, et je le considère comme un des héros de l'Islam. En ce qui concerne ceux qui parlent sur lui et qui disent « qu'est-ce qui a touché la Oumma (par sa faute) ? » (Je répondrais que) telle est la voie du djihad, remplie de dépouilles/cadavres, de sang, de souffrance, de sueur et de larmes, et c'est pour cela que sa faveur est grande et que son aboutissement/issue louable.

Et ce qui est raconté de nos jours sur le cheikh Ben Laden a déjà été dit sur le cheikh Muhammad Ibn Abdel Wahab qu'Allah lui fasse miséricorde.

En effet, lorsque le cheikh Muhammad a utilisé le jihad pour propager le tawhid et que les pays étrangers [le cheikh fait allusion à la Turquie et l'Egypte des pachas] se ruèrent pour faire chuter l'état qu'il avait fondé, beaucoup de savants dirent sur lui qu'il était la cause de cela. Voici que l'histoire se répète et que l'état des talibans a chuté de la même manière qu'a chute le premier état (de Muhammad Ibn Abdel Wahab et Ibn Saoud).

Et l'Afghanistan est occupé comme fut occupé à l'époque la péninsule arabique et les musulmans furent tués en Afghanistan comme ils le furent dans la péninsule arabique.

Et des villes et villages furent détruits en Afghanistan comme fut détruit ad-dar'iya et d'autres villes de la péninsule arabique.

Et les musulmans furent déportés comme prisonniers a Guantanamo comme ils le furent auparavant, de la péninsule arabique vers l'Egypte et Istanboul.

Et le mollah Omar et Ben Laden se sont cachés dans les grottes d'Afghanistan de la même manière que l'imam Turki ben Abdallah (le grand père du roi Abdelaziz) se cacha dans une caverne au sud de Ryadh qui est appelée jusqu'au jour d'aujourd'hui la caverne de Turki.

Et ceux qui ont suivis Ben Laden sont jugés partout ou ils se trouvent comme le furent ceux qui suivirent Ibn Abdel Wahab et a leur tête « l'imam Abdallah ben saoud Aal saoud », le dernier des dirigeants du premier état (saoudien), lorsqu'il fut jugé a Istanboul avec l'accusation de « rebelle (qui sort contre la gouvernance) excommunicateur » (khariji takfiri).

Et il fut tué et crucifié pendant trois jours puis son cadavre fut jeté à la mer, qu'Allah lui fasse miséricorde.

Et ensuite qu'advint-il ? L'état ottoman et celui des pachas en Egypte prirent fin ainsi que tous ceux qui firent la guerre a la da'wa de Muhammad Ibn Abdel Wahab et ils ne furent plus qu'un souvenir après avoir été des entités existantes et la da'wa du cheikh Muhammad resta et se propagea, et cet état demeura par la grâce de cette da'wa – même si il s'en est détourné (ensuite)-, et il en est ainsi des grands appels réformistes dont fait partie celui du cheikh ben Laden, qu'Allah le préserve. Cet appel restera et tous ceux qui le combattent tomberont avec la Volonté et la Force d'Allah.

Onzièmement : Le pouvoir combat deux actions, qui sans eux il sera réduit à néant, l'UNICITE d'Allah qu'ils nomment le Takfir, et le Jihad qu'ils appellent TERRORISME, sans ces deux facteurs, la dynastie des Al saoud n'aurait jamais vu le jour.

L'imam Mohammed Ben Saoud, , n'était gouverneur que de son village, et n'avait aucune influence ailleurs, jusqu'au jour où vint l'imam Mohammed Ibnou Abdel Wahab en 1158, et s'allia à lui, pour la propagation du Tawhid par l'épée, commencèrent le jihad, et se rebellèrent contre 6 rois du royaume Ottoman, sous le règne de Othman III à celui de Mahmoud Adli II, et les ont combattu. Et sans le manque de temps j'aurais étayé et expliqué plus clairement avec des fatwas à l'appui, le "Takfirisme terroriste" des Savants du royaume durant les 3 étapes.

Sans ces 2 actions, que le pouvoir combat avec férocité, le royaume Saudien n'aurait jamais existé, et Allah dit: Et si vous vous détournez, il amènera une autre communauté, qui ne sera pas comme vous

Douzièmement : Le royaume cherche à droite et à gauche quelles sont les causes du phénomène qu'ils qualifient de "violence et terrorisme", et pour cela il a tué les jeunes, a bâillonné les bouches, a combattu les prédicateurs sincères, a changé les programmes scolaires, a laissé le terrain aux laïcs, a livré le pays aux Chrétiens, et a abandonné l'essentiel et l'important pour sa survie, la politique du royaume.

Cette péninsule est la péninsule de l'Islam, et la terre de Mohammed :swas:, et il est inconcevable qu'une autre législation que la shariâa Islamique puisse y avoir droit de cité. Elle est restée 14 siècles protégée par Allah de toutes occupations étrangères jusqu'à l'arrivée de ces gouverneurs, qui ont installés des bases pour les Croisés, et ont transformé la péninsule Islamique en un théâtre chrétien pour mettre en pratique leurs plans d'agression contre l'Islam et les Musulmans.

Quand Bush a lancé sa 1ère croisade contre l'Iraq les bombardiers décollaient de la base Emir Soltane, et lors de la 2ème croisade contre l'Iraq aussi, et afin que la soumission soit totale le pouvoir a changé les programmes scolaires.

Ces actions et d'autres ont été la source de ces phénomènes (violence et terrorisme), et si le royaume souhaite remédier à cela il doit d'abord changer de politique.

Et supposons que vous (le royaume) tuiez toute la jeunesse, ou l'auteur de ces lignes, croyez-vous que cela va s'arrêter...?

Personnellement je dis que si la politique du précédent pouvoir a créée un Ben Laden, la politique actuelle va en créer mille Ben Laden. Et rappelez-vous de mes paroles.

Et en fin :

ceci est un résumé de ce que j'avais l'intention d'écrire, je l'écris avec toute ma liberté et ma volonté, je l'écris par acquis de conscience, et pour conseiller la oumma, et en réparation de l'erreur que j'ai commise. Si le pouvoir possède une punition plus grande que la mort et la crucifixion, qu'il l'applique sur moi, sans hésiter un seul instant,

Je n'ai aucun souci à me faire Quand je mourrais Mouslim

Sur quel côté de mon corps Viendra le coup mortel,


Sur Allah je compte, et réunissez vous et vos associés, ensuite sans hésiter accomplissez votre tâche sans attendre.

Je demande à Allah qu'il affermisse ma conviction, et qu'il m'ôte la vie sans que je sois dans une fitna, égaré, ou lâche, et que les salutations d'Allâh soient sur Mohammed et sa famille, et ses compagnons.

Le reconnaissant de ses défauts

Nasser Ben Mohammed Ben Hamid EL FAHD

En date de Mardi 25/12/ 1425....

Signature par l'empreinte digitale de l'index gauche.

Source : www.tawhed.ws/a?a=0m8rjbf8

_________________
xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
internaute1
Fajrine Confirmé
Fajrine Confirmé


Masculin Nombre de messages : 278
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/07/2010

MessageSujet: Re: Qu'importe ce qu'il adviendra, voici la verite !   Jeu 21 Oct - 21:50:06

Bismilehi rahmeni rahim!

Sourate 2 verset 161
Ceux qui ne croient pas et meurent mécréants, recevront la malédiction d'Allah, des Anges et de tous les hommes.

Sourate 2 verset 171
Les mécréants ressemblent à [du bétail] auquel on crie et qui entend seulement appel et voix confus. Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent point.

Sourate 2 verset 191
Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d'où ils vous ont chassés: l'association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus. S'ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.

Sourate 2 verset 193.
Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah seul.

Sourate 2 verset 254
Ô les croyants! Dépenser de ce que Nous vous avons attribué, avant que vienne le jour où il n'y aura ni rançon ni amitié ni intercession .Et ce sont les mécréants qui sont les injustes.

Sourate 3 verset 131
Et craignez le Feu préparé pour les mécréants.


Sourate 4 verset 89
Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur,

Sourate 4 verset 144
Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les mécréants au lieu des croyants. Voudriez-vous donner à Allah une preuve évidente contre vous?

Sourate 4 verset 151
les voilà les vrais mécréants! Et Nous avons préparé pour les mécréants un châtiment avilissant.

Sourate 8 verset 65
Ô Prophète, incite les croyants au combat. S'il se trouve parmi vous vingt endurants, ils vaincront deux cents; et s'il s'en trouve cent, ils vaincront mille mécréants, car ce sont vraiment des gens qui ne comprennent pas.

Sourate 9 verset 85
Et que ni leurs biens ni leurs enfants ne t'émerveillent! Allah ne veut par là, que les châtier ici-bas, et qu'ils rendent péniblement l'âme en mécréants.

Et c'est là, la parole du seul être a détenir le pouvoir absolu, le jour ou le rideau tombera et ou les hommes ne sauront ou fuir sous ce nouveau jour et ou la crainte sera partout sauf dans le cœur du vrai croyant qui a combattu pour être du bon coté et ce jour la, préservé de toute atteinte..

A présent je sais!
que tout ce que j'entends est tronqué!
Et dans le seul but de faire de ma pensé une location que je paie de mon âme.

A présent je sais!
que tout ce qui est vrai est caché et éloigné de nos idées afin de mieux l'entériner.



...Vous etes dans les tenebres!..,vous avez les yeux ouverts et pourtant vous ne voyez rien!..
Un vrai croyant a la foi!...toi, tu es plein de doute.....(L'exorciste d'Emilie Rose)





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Qu'importe ce qu'il adviendra, voici la verite !   Jeu 21 Oct - 22:18:12

Salam 1

JazakhAllahkheir

Citation :
sauf dans le cœur du vrai croyant qui a combattu pour être du bon coté et ce jour la, préservé de toute atteinte..

Ils seront minoritaires, c'est quoi cette sitation d'emily rose ^^!

_________________
xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'importe ce qu'il adviendra, voici la verite !   Aujourd'hui à 5:52:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'importe ce qu'il adviendra, voici la verite !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JESUS me voici devant toi
» Saint Augustin et commentaire du jour "Voici l'époux"
» Voici l'église que je fréquente...
» Saint Stanislas et commentaire du jour "Voici le jour que le Seigneur a fait"
» NOUS VOICI DEVANT TOI, SEIGNEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Espace Culturel :: News - International-
Sauter vers: