Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le jugement islamique sur le fait de porter une croix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Le jugement islamique sur le fait de porter une croix   Jeu 28 Oct - 9:44:30

Salam 1

Le jugement islamique sur le fait de porter une croix.

Question: Quel est le jugement islamique sur le fait de porter une croix dans un pays de mécréance, afin de les tromper pour m'éviter leur mal, tout en les haïssant eux et leur religion?

Réponse:

Le port de la croix est de la mécréance et une apostasie de la religion de l'islam, il est interdit au musulman de la porter.

Sauf dans le cas où il serait sous la contrainte, comme une menace de mort ou bien qu'on le frappe cruellement et toute chose du même genre qu'il ne pourrait supporter.Il peut alors dans ce cas précis commettre la mécréance de façon apparente tout en ayant le coeur remplit de foi.

Quant au fait de porter une croix pour simplement éviter un mal imaginaire qui pourrait se produire, ceci est prohibé.

Des millions de musulmans vivent dans des pays de mécréance sans que personne ne leur cause de nuisance, et ne sont nullement dans le besoin de porter une croix. Concernant ce qui se produit de temps en temps comme restrictions ou nuisances à leurs égards, ce ne sont que des épreuves envers lesquelles le musulman se doit de patienter. Allah a dit: "Alif, lâm , mîm. Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire " Nous croyons " sans les éprouver ? " (l'araignée.1)

Et ne sois pas de ceux qu'Allah à décrit en ces termes: " Il en est parmi les gens qui adorent Allah marginalement. S'il leur arrive un bien, ils s'en tranquillisent , et s'il leur arrive une épreuve, ils détournent leur visage, perdant ainsi (le bien) de l'ici-bas et de l'au-delà. Telle est la perte évidente ". (hadj.11)

Et Allah est plus savant.

Cheykh Hamid al 'Ali

[18/12/2002]

source: http://www.tawhed.ws/r?i=zh3ufru5

traduction: Aboû Oussâma, Hafidhahullah

Alors que le King of Saoud a porte la croix pour des interets diplomatique Islamique, alors qu'il n'est pas dans ces cas la, mais autoriser par le savants ibn-baz !

- Le comité des « grands savants » présidé par Ibn Baz, fut interrogé :
Citation:
« Nous avons divergé sur le cas du musulman qui porte une croix qui est le symbole des chrétiens, certains voient qu’il devient automatiquement un mécréant, et d’autres disent qu’il faut lui expliquer l’interdiction et qu’elle est l’emblème des chrétiens et s’il persiste à la porter alors il mécroit"

Réponse :

Dans ce genre de cas, il est obligatoire de clarifier les choses, si on lui explique le statut de celui qui porte une croix, et qu’elle est le symbole des chrétiens, et une preuve indiquant que celui qui la porte est satisfait de s’affilier à elle et de ce sur quoi sont les chrétiens, et qu’il continue à la porter alors il devient mécréant, car Allah a dit:

« Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Dieu ne guide certes pas les gens injustes. »[51/5]

L’injustice quand elle est dite dans l’absolue, désigne le grand polythéisme. Il y a en cela aussi une acceptation vis-à-vis des allégations des chrétiens qui prétendent que Jésus( paix sur lui) fut tué, alors qu’Allah dément ça dans son noble livre en disant :

« Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant ! »[157/4]

Et c’est Allah qui accorde la réussite. Et que le salue et la bénédiction soient sur notre messager Mouhammad [2]

Pourtant, après que le roi d’Ibn Bâz se fit photographier avec autour du coup une croix, en compagnie de sa sœur la reine d’Angleterre, Ibn Bâz fut interrogé sur le cas de celui qui met un vêtement que les mécréants lui offrent, sur lequel une croix est dessinée, lorsqu’il va visiter les pays mécréants, est-ce une mécréance :

il répondit :
« Ce sont des choses normales ! C’est normal ! Le détenteur du pouvoir agit dans ce genre de situation par rapport à ce qui relève de l’intérêt, si le fait d’accepter ce cadeau relève de l’intérêt islamique alors cela est permis…»

Lorsque certains gens présents entendirent cela, ils dirent « Même une croix cheykh ?! »
Il répondit « Même une croix ! »

Remarque :

- Est-ce que porter une croix est un grand polythéisme ? Ou bien est-ce « une chose normale » ?
- Ibn Bâz n’assumera pas cette fatwa hideuse, et niera l’avoir prononcée, dans sa lettre datée du 11/5/1417, n° 1/1477 :

« Au sujet de cette cassette que l’on m’attribue, que j’aurais permis de porter la croix et que lorsqu’on m’interrogea à ce sujet, je répondit que c’est permis. Je sais parfaitement que je n’ai jamais dit cela, c’est un mensonge à mon encontre, cela n’a aucun fondement. Qu’Allah donne à celui qui a fait cela ce qu’il mérite. »

Mais, hélas, nous avons cette fatwa de sa propre voix, entre nos mains…
Qui devons-nous croire ?
Nos oreilles ?
Ou la plume d’Ibn Bâz ?

Et si vraiment il n’a jamais dit cela, que pense-t-il dès lors, de son roi qui a porté la croix des chrétiens au coup, avec un grand sourire ?

Ou peut être que, sa fatwa audio ne permettait pas de porter la croix de façon générale à tout les musulmans, mais était uniquement valable pour Fahd آl Saoud ?

Dans ce cas, nous présentons nos excuses au cheykh et nous rectifions : Ibn Bâz autorise spécialement au roi Fahd de porter la croix. Dans l’espoir que nous soyons excusés d’avoir « discriminé » le cheykh.

- Abou Ahmed Mouhammad ibn Rafîq Al Ajamî, un ancien élève du Cheykh, témoigne :
« La première action à portée internationale quand Fahd est devenu roi alors que j'étais employé par Dar el iftâ' es saoudia dans un bureau qu'on appelle el Amâna el 'Amma (Sécurité publique) pour la Prédication Islamique qui se trouve dans la présidence des Recherches Islamiques et de Jurisprudence et la prédication-et-la-Guidée. C'est beaucoup de noms! Ils m'ont obligé à quitter mon emploi et j'ai pris beaucoup de documents pour avertir et effarer les musulmans. Donc la première action que le roi a faite, c'est d'ordonner de ne l'appeler que par le titre de Khâdim el Harameyn ech charifeyn.

Après cette action, il a rendu visite à ses oncles en grande-bretagne, et à sa vieille sorcière de Tatcher, qui a accroché la croix de la reine Victoria au cou de son frère Khâdim el Harameyn. Et notre cheykh, nommé par Khâdim el Harameyn ech charifeyn a répondu qu'il n'y avait pas de mal à cela et qu'il n'aurait qu'à la jeter plus tard. Certains orateurs du Vendredi m'ont demandé la cassette où était enregistrée la parole de ben Bâz. Je la leur ai envoyée enroulée dans plusieurs tissus, et 4 discours du vendredi ont été consacrés pour montrer que certains muftis donnent des fatwas qui amènent en Enfer. Ainsi le Mufti devient une passerelle qui mène à l'Enfer. »

Miracle la croix a disparut par enchantement merci photoshop


_________________
xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
 
Le jugement islamique sur le fait de porter une croix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La croix à porter
» "Porter le Nom du Christ signifie porter Sa Croix," nous dit Jésus !
» Porter le nom de son époux
» y-a-t-il des objets bénéfiques à porter et d'autres néfastes?...
» LA FIN DU MONDE : DU PAIN BÉNI POUR LES SECTES...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Questions - Réponses - Découvertes :: Espace non-musulman-
Sauter vers: