Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'importance de la Science du Tawhid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: L'importance de la Science du Tawhid   Jeu 28 Oct - 12:28:20

Salam 1

L'Héritage des Prophètes

Allahتعالى a dit : « Nous avons envoyé dans chaque communauté un messager (pour leur dire) : "Adorez Allah et écartez-vous du Taghout" »

INTRODUCTION

CHAPITRE 1 : LES CONDITIONS DU TAWHID

La SCIENCE
La CERTITUDE
L'ACCEPTATION
La SOUMISSION
La VERACITE
L'EXCLUSIVITE
La COMPASSION

CHAPITRE 2 : LES PILIERS DU TAWHID

1 ER PILIER : MECROIRE AU TAGHOUT
LES TAWAGHITS


PRINCIPAUX

COMMENT MECROIRE AU TAGHOUT


2 EME PILIER : LA CROYANCE EN ALLAH L'UNIQUE

COMMENT LE SERVITEUR DEVIENT-IL « MUWAHID » ?

CHAPITRE 3 : LES ANNULANTS DU TAWHID


http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/2/17/02/38/Heritage_des_prophetes.pdf


L’importance de la science du tawhid

Le premier ordre que le prophète (‘alayhi salat wa salam) reçut, est: « lis au nom de Ton Seigneur qui ta crée » (sourate 96 verset 1)

Ibn kathir dit : « donc ces versets sont les premiers à descendre : c’est la première miséricorde divine accordée aux hommes, le premier bienfait qu’Allah leur octroya. Ce bienfait divin attire l’attention sur le fait que la création de l’homme commença avec une adhérence, et sur le fait qu’Allah fit apprendre la science à l’homme. C’est là la mesure de savoir qui distingue Adam (le père de l’humanité) des anges. Le savoir réside tantôt dans l’esprit, tantôt dans la langue tantôt dans l’écriture avec la main. Le savoir est donc mental, mais exprimé par la langue, transcrite .C’est pourquoi il est dit « Lui qui enseigna par le calame enseigna à l'homme ce que l’homme ne savait pas. »

Les conséquences de l’ignorance.

- Soulaymân Ibn Sahmân, rahimahoullah, a dit:

« Et lorsque l’Islam devient étrange aux yeux des gens, comme il l’était au début, ceux qui l’ignorent finissent par croire que la cause de Miséricorde est en fait la cause du châtiment, et que ce qui cause l’unité et l’amitié est la cause de division et de désaccord, et que ce qui préserve le sang est une cause de son effusion, ce pourquoi Allah dit: « Et quand le bien-être leur vint, ils dirent: « Cela nous est dû » et si un mal les atteignait, ils voyaient en Moussa et ceux qui étaient avec lui une mauvaise augure. En vérité leur sort dépend uniquement d’Allah? Mais la plupart d’entre eux ne savent pas » (Sourate al-A‘raf, verset 131)

Et aussi ceux qui dirent aux suiveurs des Prophètes: « Ils dirent: « Nous voyons en vous un mauvais présage. Si vous ne cessez pas, nous vous lapiderons et un douloureux châtiment de notre part vous touchera » Ils dirent: « Votre mauvais présage est avec vous-mêmes. Est-ce que (c’est ainsi que vous agissez) quand on vous (le) rappelle? Mais vous êtes des gens outranciers! » » (Sourate Ya-Sin, versets 18-19) »

(Source, ad-Dourar as-Saniyyah 10/502-510)

L’obligation de connaître le sens de la Chahada.

- Abd ar-Rahman Ibn Hassan, rahimahoullah, a dit:

Les savants d’ahl as-Sounna wal-Djama‘a ont rappelé le sens de “la ilaha illa Allah” - Il est obligatoire de connaître la négation et l’affirmation[1] que renferme cette parole afin de nous permettre de connaître son sens réel »

(Source : Fatawas des savants de Nadjd)

- Al-Wazir abou al-Mouddafar, rahimahoullah, a dit dans son livre « Al-Ifssah » :

« Prononcer la Chahada implique la connaissance de sa signification.

Allah a dit : « Saches donc qu'en vérité, il n’y a point de divinité à part Allah » (Sourate 47 - verset 19) »

- ‘Abdallah Ibn ‘Abd ar-Rahman abou Battîn, rahimahoullah, a dit:

« Allah a dit : « Ceci est un Message (Coran) pour les gens afin qu’ils soient avertis, qu’ils sachent (la science) qu’Il n’est qu’un Dieu Unique, et pour que les doués d’intelligence s’exhortent » (Sourate 14 - verset 52)

Allah a dit : « Et ceux qu’ils invoquent en dehors de Lui n’ont aucun pouvoir d’intercession, à l’exception de ceux qui auront témoigné de la vérité en pleine connaissance de cause » (Sourate 43 - verset 86)

Allah n’a pas dit : « … qu’ils disent qu’Il n’est qu’un Dieu Unique … » - Mais Allah a dit : « … ceux qui auront témoigné de la vérité en pleine connaissance de cause »

Les savants se sont basés sur ce verset et d’autres afin de montrer que la première obligation envers chaque personne, est de connaître Allah, et que l’obligation capitale est de connaître la signification de “la ilaha illa Allah” - Et la plus grande des ignorances est la connaissance incomplète de son sens. Ce qui est étrange c’est que certaines personnes lorsqu’elles entendent quelqu’un parler du sens de “la ilaha illa Allah”, de sa négation et son affirmation, celles-ci critiquent et disent qu’elles ne sont pas en charge des gens.[2] On doit répondre à ces personnes qu’elles sont chargés de la connaissance du Tawhid, pour lequel Allah a créé les djinns et les humains et pour lequel Il a envoyé tous Ses Messagers, afin qu’ils le prêchent ; et de connaître l’opposé, c’est-à-dire ; l’association, laquelle Allah ne pardonne pas et n’excuse pas celui qui en est ignorant. Il n’est pas permis de suivre aveuglément, car la Chahada est la base des bases. Quiconque ne connait pas le bien et ne rejette pas le mal, est perdant, surtout lorsqu’il s’agit du plus grand bien, qui est le Tawhid, et du plus grand mal, qui est le Chirk »

(Source : ad-Dourar as-Saniyyah, 12/58)

- Mohammad Ibn ‘Abd al-Wahhab, rahimahoullah, a dit :

« Saches, qu’Allah te fasse Miséricorde, que l’obligation de connaître la Chahada, c’est-à-dire ”la ilaha illa Allah”, vient avant l’obligation de la prière et du jeûne. Le serviteur doit chercher le sens de ce qui est plus grand que la prière ou le jeûne. L’interdiction de l’association et de la croyance au Tâghoût, est plus grande que l’interdiction d’épouser les mères et les tantes. Le plus grand degré de la Foi est la Chahada. Ainsi le serviteur témoigne que l’adoration est entièrement vouée à Allah. Il n’y a rien de celle-ci qui peut être donnée à un Prophète, un Ange ou un pieux. Et c’est cependant le droit d’Allah sur Ses serviteurs.

La signification de la mécréance au Tâghoût, c’est de rejeter tout ce qui est divinisé en dehors d’Allah parmi les djinns, les humains, les arbres, les roches, ou toute autre chose en dehors de ceux-ci. Nous devons témoigner de sa mécréance et de son égarement et nous devons le détester même s’il s’agit de notre père ou notre frère[3].

En ce qui concerne celui qui dit : “Je n’adore pas autre qu’Allah, mais je ne me préoccupe pas des pieux pris en adoration ni des mausolées” ceci est un mensonge vis-à-vis d’Allah, il ne croit pas en Allah et ne rejette pas le Tâghoût. Ceci est une parole courte[4] qui demande une longue recherche, un effort personnel afin de connaître l’Islam, la raison pour laquelle Allah a envoyé Ses Messagers, ainsi que la recherche de ce que les Savants ont dit à propos de « quiconque mécroit au Tâghoût tandis qu’il croit en Allah, saisit l’anse la plus solide, qui ne peut se briser » (S2 V256). Elle demande aussi de fournir des efforts dans ce qu’Allah a enseigné et dans ce que le Prophète (salla Allahou ‘alayhi wa sallam) a enseigné à sa communauté du point de vu du Tawhid. Quiconque se détourne de cela, Allah scelle son cœur, et cette personne a préféré la vie d’ici bas à la Religion. Allah ne l’excuse pas de son ignorance. Allah est le plus Savant ! »

(Source : Fatawas des savants de Nadjd)

Allah a dit : « Allah atteste, et aussi les Anges et les doués de science, qu’il n’y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage ! » (Sourate 3 - verset 18)

Dans ce verset ressort le véritable sens de l’attestation. En effet, l’attestation est liée à la science. De ce fait elle ne sera pas valable en présence de l’ignorance, qui est l’opposé de la science. De plus, les « … doués de science … » sont ceux qui connaissent le sens du Tawhid et leur attestation est véridique, tandis que les doués d’ignorance sont ceux qui ne connaissent pas le sens du Tawhid, alors tu les vois prononcer une parole qu’ils contredisent avec leurs paroles et actes, ce n’est donc pas une attestation, mais une prétention.

« Et ceux qu’ils invoquent en dehors de Lui n’ont aucun pouvoir d’intercession, à l’exception de ceux qui auront témoigné de la vérité en pleine connaissance de cause » (Sourate 43 - verset 86)

L’Imam at-Tabari, rahimahoullah, a dit dans le Tafsir de ce dernier verset : « Le témoignage véridique est d’admettre le Tawhid d’Allah. C’est à dire ceux qui ont cru en sachant la vérité du Tawhid … Ceux qui attestent en sachant la vérité, ils rendent Allah Unique et sont sincères avec connaissance et certitude »

L’islam n’est pas valide sans la connaissance de son sens.

- ‘Abd ar-Rahman Ibn Hassan, rahimahoullah, a dit :

« L’Islam ne sera pas valable à une personne sans la connaissance de la signification de cette parole, c’est-à-dire de la parole du Tawhid, qui exige la négation du polythéisme dans l’adoration, le désaveu de celui-ci ainsi que de celui qui le commet … Et de l’autre côté, la sincérité de l’adoration à un Dieu Unique qui n’a pas d’associé … »

(Source : ad-Dourar as-Saniyyah, 2/153)

- Mohammad Ibn ‘Abd al-Wahhab, rahimahoullah a dit :

Après avoir cité le Hadith du Prophète (sallallahou ‘alayhi wa sallam) où il dit : « Celui qui affirme qu’il n’y a d’autre dieu qu’Allah et qui rejette tous les autres objets d’adoration, sauvegarde son sang, son bien… » :

« Ce Hadith contient une des explications les plus claires du témoignage “la ilaha illa Allah“. La formulation seule de ce témoignage ne suffit pas à sauvegarder la vie et les biens, ni à comprendre sa signification, ni à l’affirmer. Il n’a pas posé comme condition d’invoquer seulement Allah – Lui Seul, sans associé, mais la personne doit compléter ce témoignage en rejetant tous les objets d’adoration autres qu’Allah. Si jamais elle doutait qu’elle les rejette tous, ou si jamais l’idée lui venait qu’elle n’ait pas réussi, sa vie et ses biens ne seraient pas sauvegardés … »

(Source: Kitab at-Tawhid, chapitre 6)

- Mohammad Ibn ‘Abd al-Wahhab, rahimahoullah, a dit aussi:

« Prononcer la parole de “La ilaha illa Allah” sans connaître sa signification et sans appliquer ce qu’elle implique ne rend pas la personne Musulmane, mais ceci est une preuve contre cette personne. Quiconque témoigne qu’il n’y a de divinité qu'Allah et adore autre que Lui en parallèle, celui-ci a un témoignage vain, bien qu’il prie, donne la Zakat, jeûne, ou qu’il mette en avant certaines œuvres propres à l’Islam »

Il a aussi dit : « Toute personne qui dit la Chahada sans savoir sa signification et sans vivre ou agir selon cela n’est pas musulmane »

(Source, ad-Dourar as-Saniyyah, 12/535)

Conclusion

Comprenez donc que la première condition de l’attestation de Foi c’est Al ‘ilm (le savoir), la preuve claire réside dans le verset suivant où Allah le très haut dit : « Saches donc qu’en vérité, il n’y a point de divinité à part Allah » (Sourate 47 - verset 19).

Et cela, fait l’unanimité auprès des savants, que le savoir est indispensable comme condition afin de valider la Chahada. Sans science et connaissance parfaite de cette parole, sa validité est vaine, cela faisant l’objet d’un consensus. Toute personne qui viendrait à dire que l’ignorant de cette parole peut être musulman rien qu’en la prononçant, aura contredit le Verset 19 de la Sourate 47 et aura participé à forger un mensonge envers Allah Le Très Haut et Son Messager (‘alayhi salat wa salam), comme cela est indiqué dans le hadith rapporté par Muslim.

-Mohammad Ibn Ibrahim, a dit :

« Beaucoup de personnes prétendant appartenir à la Religion de l’Islam, prononcent la Chahada, accomplissent les quatre piliers de l’Islam, mais ceci n’est pas suffisant pour les juger musulmans, et il n’est pas permis de manger ce qu’ils égorgent à cause de leur polythéisme dans l’adoration envers Allah … »

(Source : ‘Aqidatoul-Mouwahidîn, page 392)

Sachez alors que le contraire de la science est l’ignorance, et que l’ignorance est la cause de la mécréance!

La majorité des personnes résument leurs connaissances de la chahada, dans la traduction de son terme (Il n’y a d’autre divinité qu’Allah) alors, ils sont dans une grave erreur et un égarement évident car Allah Ta‘ala nous demande de connaître son sens réel qui est : Al Kufr bit Tagout et al imanou bi ALLAH (la mécréance au taghout et la foi en Allah), qui sont ces deux piliers. Sa connaissance, son savoir, son application, sont primordiaux pour devenir musulman et il ne peut en être autrement.

--------------------------------------------------------------------------------

[1] Il s’agît du désaveu des Tâwaghît, du Chirk et de ceux qui le commettent en ce qui concerne la négation. Et la foi en Allah en ce qui concerne l’affirmation.

[2] C’est le cas de certains ignorants de la Religion à laquelle ils prétendent appartenir. En effet, quand une personne entre dans les détails de l’explication du sens de la Chahada, sa négation et son affirmation, et fait constater avec des preuves du Coran, de la Sounna et du consensus, que le takfir des Tâwaghîts et de ceux qui commettent le grand Chirk fait partie intégrante du Tawhid, et que le Tawhid n’est pas valable sans ce fondement, ils disent : « Allah ne nous a pas chargé de juger les gens » - Ceci est une preuve de leur ignorance du sens de « la ilaha illa Allah » et de leur invalidité de l’Islam.

[3] Il est important de préciser que l’amour naturel qu’une personne peut éprouver envers un proche n’annule pas l’Islam, tant qu’elle ne l’aime pas pour la religion mécréante à laquelle il appartient.

[4] Il s’agît de la Chahada.


_________________
xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
 
L'importance de la Science du Tawhid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tawhid Ar-Rubûbiyyah (l'unicité dans la seigneurie)
» Le Tawhid
» Tawhid Al-Ulûhiyah wa-l-‘Ibâdah (l'unicité dans l'adoration)
» La ilaha illa Allah Emblème du Tawhid
» Tawhid Asma wa siffat (l'unicité dans les noms et attributs)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Etudes, Apprentissages et Sciences Islamiques :: Fatwas/Sciences-
Sauter vers: