Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Double de Jeu de Fawzan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Double de Jeu de Fawzan   Jeu 28 Oct - 12:56:21

Salam 1

Le double jeu d’Al Fawzân.

Trop de gens propagent des fatwâs des savants saoudiens, placé par le gouvernement, pour critiquer et traiter d’égarés ceux qui dénoncent l’impiété, la laïcité, la démocratie et l’hypocrisie des divers gouvernements arabes d’aujourd’hui.

Parmi les fatâwâ les plus rependues, celle de Sâlih Fawzân.

La fatwâ dit :

Question :

Quel doit être notre position vis-à-vis de ceux qui rendent mécréant tous les gouverneurs [actuels] des musulmans…sont-ils des Khawaridj ? Conseillez-nous, Barak Allah ou fikoum oua jazakoum [Allah] kheyra.

Réponse du Sheikh :

Ceux qui rendent mécréants tous les musulmans, ceux là sont plus acharnés que les Khawaridj, ils sont pires que les Khawaridj. Car ils n’ont pas fait d’exception [distinctions entres les musulmans] et ont jugé que tous les gouverneurs [sans distinction] étaient des mécréants…

Ceci est pire que le madhab des Khawaridj parce qu’ils ont généralisé [cette mécréance à tous].

Fin de citation.

Regardez déjà comme Fawzân changent les propos : on l’interroge sur ceux qui rendent mécréant les gouverneurs, et lui réponds « Ceux qui rendent mécréants tout les musulmans ». Est-ce qu’on l’a interrogé sur ceux qui rendent mécréants tous les musulmans ou bien juste les gouverneurs ?

Cette fatwâ de Fawzân est inacceptable, pour plusieurs raisons :

- La première est que Fawzân ne connaît pas l’état des gouverneurs, et donc il n’a pas le droit de se prononcer à ce sujet. Ce n’est pas moi qui dit que Fawzân ignore leur situation, mais c’est Fawzân lui-même qui l’a dit dans une conversation téléphonique que les Jahmya diffusent dans leur site sous le titre de :

CHEIKH SALIH AL-FAWZAN EXPLIQUE SES PAROLES DANS SON LIVRE « KITAB AT-TAWHID » SUR LE FAIT DE JUGER AVEC AUTRE QUE CE QU’ALLAH A REVELE

Voici la conversation téléphonique :

Question :

« Ô Cheikh ! Qu’Allah vous récompense. Certaines personnes ont compris de vos mots dans (le livre) Kitab At-Tawhid, dont vous êtes l’auteur, concernant la question d’al-Hakimiya et de gouverner avec autre que ce qu’Allah a révélé, que vous rendiez mécréant un gouverneur spécifique qui ne juge pas par ce qu’Allah a révélé. Et ils appliquent (ce qu’ils ont compris de vos mots) sur les gouverneurs des Etats du Golfe.

Cheikh Al-Fawzan :

[Il rigole au début]... Cela est dû aux passions (hawa) ? Les mots sont clairs, il n’y a pas d’ambiguïté dedans, les mots sont clairs. Il y a une explication mentionnée (c’est à dire auparavant, au début du chapitre). Et il était alors dit après ça que celui qui bannit la Chari‘a entièrement et met d’autres lois à la place, cela prouve qu’il voit que les lois [séculaires] sont meilleures que la Chari‘a, et quiconque tient cette position, il est un kafir. Ceci est textuellement dit dans le livre... Cependant, ils prennent seulement [du livre] ceux qui est en accord avec leur compréhension du livre et ce qui leur profite, et ils délaissent le reste des mots. S’ils avaient lu les mots depuis le début, cela aurait été clair [pour eux].

Question :

Est-ce la même chose pour la déclaration de Cheikh Mouhammad Ibn Ibrahim ?

Cheikh Al-Fawzan :

Oui, c’est la même chose. Celui qui abolit la Chari‘a et met à la place d’autres lois, alors cela prouve qu’il considère que ces lois sont meilleures que la shari‘a. Et celui qui considère que ces lois sont meilleures que la Chari‘a, il est mécréant pour tout le monde, il n’y a aucun doute la dessus.

Question :

Concernant les gouvernants des pays du Golfe ?

Cheikh Al-Fawzan :

Je n’ai pas parlé d’eux, [mots pas clairs] Je ne sais pas quel est leur état. Les mots [dans le livre] sont généraux. Tandis que les gens et les individus précis, cela requiert une recherche approfondie…. »

Fin de citation

Il est inutile d’aller plus loin, l’essentiel de cette conversation téléphonique a été mentionnée : Le cheykh Fawzân a bien avoué ne pas connaître la situation des gouverneurs du Golfe.

Alors je vous demande, est ce que Fawzân connaît la situation des gouverneurs du golfe, et à plus forte raison ceux des pays plus éloignés de lui encore, comme le Maroc ou l’Algérie, oui ou non ?

Fawzân nous dit : Je ne sais pas quel est leur état. C’est Fawzân qui le dit, pas moi.

Mais, malgré que Fawzân ignore la situation de ces dirigeants, il ne sait ni s’ils sont musulmans, ni s’ils sont mécréants, malgré cela il arrive à affirmer que ceux qui les déclarent mécréants sont « plus acharnés que les Khawaridj, ils sont pires que les Khawaridj. Car ils n’ont pas fait d’exception [distinctions entre les musulmans] et ont jugé que tous les gouverneurs [sans distinction] étaient des mécréants… »

Commentaire :

Sa parole est en faite une preuve à son encontre : Pourquoi déclare-t-il dans ses bouquins que celui qui gouverne par les lois humaines est un apostat, mais lorsqu’il parle individuellement il s’enfuit de ce verdict en ne les jugeant pas apostats ? C’est parce qu’il sait que s’il prononce leur apostasie, il y perdra ses jouissances mondaines, et il a préférer perdre sa vie future pour que se réalise ses désirs mondains, qu’Allah nous protège. Si nous devons nous retenir d’appliquer le verdict d’apostasie à une telle époque, quand est-ce que nous le ferons alors ?

Ces gens là, les pseudo-salafis, savent très bien toute ces choses, mais ils ne veulent pas s’engager à respecter le pacte qu’ils ont conclu envers Allah ta‘âlâ. En cachant la vérité dans une situation pareille ils encourent la malédiction d’Allah. Allah a dit : « Ceux qui cachent ce que nous avons révélé comme preuve et guidée après que nous l’ayons expliqué aux gens dans le Livre, ceux là sont maudis par Allah et ceux qui maudissent. » (Sourate 2 verset 159.)

Aussi fawzan, en plus de caché la vérité en la couvrant de mensonge, s’est abstenu de juger mécréant celui dont il connaît la situation et le verdict, et a accusé ceux qui le jugent mécréant, d’être des égarés qui suivent leur passions, et d’être des khawârij. Ce genre de comportement est bien là l’attitude des savants juifs et chrétiens, comme Allah le dit : « Ô gens du livre, pourquoi couvrez-vous la vérité de mensonge et cachez vous la vérité alors que vous savez ? » (Sourate 3 verset 71)

A la question où on l’interroge au sujet de ceux qui jugent tout les dirigeants des musulmans mécréants, il a répondu « Celui qui rend mécréant tout les musulmans », alors qu’on l’interrogeait sur les dirigeants uniquement, pas sur tous les musulmans. Il a fait ça pour manipuler et pour faire croire que les monothéistes jugent tout le monde mécréant ; écoutez bien sa réponse une seconde foi, vous verrez qu’il a d’abord inclus tout les musulmans, puis après spécifié les gouverneurs, alors que la question ne parlait que des gouverneurs, et il a fait ça pour justifier qu’on traite de khawârij ceux qui jugent ces dirigeants mécréants, et ceci car il sait pertinemment que les khawârij ne jugeaient pas uniquement les dirigeants mécréants, mais tous les gens.

_________________
xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
 
Double de Jeu de Fawzan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double inscription Paris I + Nanterre
» Université de double inscription
» [Danse] branle double
» Un Groenlandais tue un narval à double défense
» estelle, née avec une double fente labiale.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Etudes, Apprentissages et Sciences Islamiques :: Fatwas/Sciences-
Sauter vers: