Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'interdiction de s'assoire ou prendre la science chez les gens de l'innovation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: L'interdiction de s'assoire ou prendre la science chez les gens de l'innovation   Lun 20 Déc - 13:35:32

Salam 1

L'interdiction de s'assoire ou prendre la science chez les gens de l'innovation

Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :
« Quiconque innove ou héberge un innovateur à Médine, a sur lui la malédiction d’Allah, des anges et de toute l’humanité. »
(Al-Boukhari et Mouslim)

Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :
« Allah a privé tout innovateur du repentir, jusqu’à ce qu’il délaisse son innovation. »
(Rapporté par at-Tabarany et Addya al Maqdissy dans « al Ahadith al Moukhtara » avec une chaîne de narrateur authentique (Silsila as-Sahiha n°1620))

Ibn ’Abbas -qu’Allah l’agrée- (m 68H) a dit :
« En effet la chose la plus détestable auprès d’Allah est l’innovation. »
(Al-Bayhaqi dans « As-sounan Al-Koubra » 4/316)

’Abdoullah Ibn ’Omar -qu’Allah l’agrée- (m 84H) a dit :
« Toute innovation est un égarement, même si la majorité des gens la voit comme une bonne chose. »
(Rapporté par Al-Bayhaqi dans ilas-Sunan Al-Madkhal (No 191) et aussi Ibn Nasr dans As-Sunna (p. 24). Son isnad (la chaîne de narration) est aussi authentique que le soleil !)

’Abdoullah Ibn Mas'oud -qu’Allah l’agrée- a dit :
« Si vous abandonnez la Sounna de votre Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-, alors vous vous égarerez. »
(Mouslim (5/156))

Hassan Ibn 'Atiyyah (m. 120H) -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :
« Personne n'amène une innovation dans la religion, sans que son équivalent de la Sounna ne soit retirée loin d'eux. »
(Ad-Daarimi (1/45) et c'est authentique)

L'Imam Al-Barbahari (m. 329H) -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :
« Prenez garde aux petites innovations, parce qu'elles poussent et deviennent grandes. C'était le cas de chaque innovation apportée dans cette oumma. Elle commençait comme quelque chose de petit, portant une ressemblance à la vérité, c'est pourquoi ceux qui y sont entrés ont été induits en erreur et étaient ensuite incapables de la laisser. Donc elle a grandi et est devenue la religion qu'ils ont suivi, ainsi ils ont dévié du chemin droit et ont ainsi quitté l'Islam. Qu'Allah vous fasse miséricorde ! Examinez soigneusement le discours de tous ceux que vous écoutez, à votre époque en particulier. N'agissez pas donc avec hâte, ni n'entrez dans tout de cela, avant que vous ne demandiez et voyiez : qui des compagnons du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- en parle, ou qui (des premiers) savants ? Ainsi si vous trouvez une narration d'eux à propos de cela, accrochez-vous y, et n'allez pas au-delà, ni ne donnez la préséance à quelque chose sur cela, sinon vous tomberez dans le Feu ! »
(Sharhous-Sounna (No 8))

Sa'id Ibnul-Musayyib (m. 90H) -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a vu un homme prier après l'apparition d'aube plus de deux raka'a, et faire beaucoup de ruku' (inclinations) et sajdas (prosternations), et il lui a interdit cela. Donc l'homme a dit :
« Ô Abou Mouhammad (c'est-à-dire Ibn Al-Musayyib) ! Allah va-t-il me punir pour ma prière ? »
Donc il a répondu : « Non ! Mais Il te punira de t'opposer à la Sounna (guidée prophétique). »
(Rapporté par Al-Bayhaqi dans As-Sounanoul-Koubra (2/466) et l'isnad est authentique)

Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit à trois hommes qui sont venus aux maisons du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-, questionnant à propos de son adoration et qui après avoir été informé, ont considéré leurs propres adorations comme étant très peu, donc ils ont dit :
« Quelle grande différence il y a entre nous et le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-, dont les péchés précédents et futurs ont été pardonnés par Allah. » Donc l'un d'entre eux a dit : « Je prierai toujours pendant la nuit. » L'autre a dit : « Je jeûnerai toujours pendant le jour et ne romprai pas mon jeûne . » Et le troisième d'entre eux a dit : « Je me tiendrai loin des femmes et ne me marierai jamais. » Alors le messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- est venu à eux et a dit : « Est-ce que vous êtes les gens qui ont dit ceci et ceci ? Par Allah ! Je suis celui qui est le plus connaisseur d'Allah parmi vous et celui qui a le plus de taqwa de Lui. Donc je jeûne et je romps mon jeûne, je prie et je dors et j'épouse les femmes. Ainsi quiconque se détourne de ma Sounna (guidée) n'est pas de moi. »
(Al-Boukhari (9/104) et Mouslim(9/175))

Un homme est venu à l’Imam Malik (m.179H) -Qu’Allah lui fasse miséricorde- et a dit :
« Ô Abou ’Abdoullah ! Où entrerai-je en état d'ihram (habit pour l’intention de faire le pèlerinage) ? » Ainsi, l’imam Malik -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a répondu : « De Dhoul-Houlayfah, où le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- est entré en état d'ihram. » L'homme a alors dit : « Mais je veux entrer en état d'ihram à la mosquée près de sa tombe. » L’imam Malik -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit : « Ne le fais pas, car je crains pour toi la fitnah (l’épreuve). » Donc l'homme a dit : « A quelle fitnah fais-tu référence, puisqu’il s’agit seulement de quelques milles supplémentaires. » Ainsi l’imam Malik -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit : « Et quelle fitnah peut être plus grande pour toi que de penser que tu as atteint quelques vertus, que le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a manqué. N’as-tu pas entendu la parole d'Allah :

فَلْيَحْذَرِ الَّذِينَ يُخَالِفُونَ عَنْ أَمْرِهِ أَن تُصِيبَهُمْ فِتْنَةٌ أَوْ يُصِيبَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ

-traduction relative et approchée-
« Que ceux donc qui s’opposent à son commandement prennent garde qu’une épreuve ne les atteigne,
ou que ne les atteigne un châtiment douloureux. »
(Sourate24 verset 63)

(Rapporté par l'Imam Ash-Shaatibi dans Al-I'tisam (1/132))

Qadi Abou Ya’la -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 333H) a dit :
« Il y a consensus (Idjma’) parmi les Sahabas et les Tabi’ins concernant la dissociation et le fait de se désolidariser des innovateurs.»
(« Hadjroul-Moubtadi’ » p32)

Al-Qourtoubî -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 671) a dit :
« Et lorsque la dissociation des gens du pêché est établie, comme nous l’avons expliqué, alors éviter les gens des passions (El-Ahwa) et de l’innovation est plus important encore. »
(« Tafssiroul-Qourtoubi » 5/418)

Al-Baghawi -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 535H) a dit :
« Et les Sahabas, les Tabi’ins, leurs successeurs et les savants de la Sounna ont vécu et ils étaient d’accord et unis sur cela, et ils ont unanimement agréé le fait d’avoir de l’animosité envers les gens de l’innovation et le fait de les fuir. »
(Sharhous-Sounna 1/227)

Al-Baghawi -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a aussi dit :
« Et le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- nous a informé à propos de la division de la communauté et de l’apparition des passions et des innovations dans celle-ci. Et il a annoncé que la délivrance sera pour celui qui suit sa Sounna et la Sounna des ses Compagnons. C’est pourquoi, il est nécessaire pour tout musulman, quand il voit un homme engagé dans les passions et l’innovation, qui y croit, et qui diminue la moindre chose de la Sounna, il est nécessaire pour lui de fuir cette personne, de se désolidariser d’elle et de la délaisser, morte ou vivante. Il ne doit pas lui donner le Salam quand il la rencontre, ni lui répondre si elle le salue en premier jusqu’à ce que la personne abandonne les innovations et retourne à la vérité. »
(Sharhous-Sounna 1/224)

Ibn Qoudama -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 620H) a dit :
« Les Salafs ont interdit le fait de s’asseoir avec les gens de l’innovation, de lire leurs livres et d’écouter leurs paroles. »

Al-Hassan Al-Basrî -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 110H) a dit :
« Ne vous asseyez pas avec les gens de l’innovation et des passions, ni ne débattez avec eux, ni ne les écoutez. »
(Ad-Dârimî dans son « Sounnan » 1/121 et Al-Lalika’i n°240)

Al-Foudayl Ibn ’Iyad -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 187H) a dit :
« J’ai rencontré les meilleurs des gens de la Sounna et ils m’ont interdit d’accompagner les gens de l’innovation. »
(Al-Lalika’i dans Sharh Oussoulil-’Itiqad n°267)

Ibrahim Ibn Maysara -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 132 H) a dit :
« Quiconque honore un innovateur a participé à la destruction de l’Islam. »
(Al-Lalika’i 1/39)

Soufiyan Ath-Thawri -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 161H) a dit :
« Quiconque écoute un innovateur a quitté la protection d’Allah et est livré à l’innovation. »
(Abou Nu’aym dans « Al-Hilya » 7/26 et Ibn Batta n°444)

L’Imam Malik -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 179H) a dit :
« Quelles mauvaises personnes que les gens de l’innovation ! Nous ne leur donnons pas le Salam. »
(« Sharhous-Sounna » 1/227 de Al-Baghawi)

Al-Foudayl Ibn ’Iyad -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 187H) a dit :
« Quiconque s’assied avec une personne de l’innovation, fais attention à lui. Quiconque s’assied avec une personne de l’innovation n’a pas reçu de sagesse. J’aimerai qu’il y ai un mur de fer entre moi et la personne de l’innovation. Manger avec un juif ou un chrétien m’est préférable au fait de manger avec une personne de l’innovation. »
(Al-Lalika’i n°1149)

Al-Layth Ibn Sa’d -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 175H) a dit :
« Si je vois une personne des passions marcher sur l’eau, je n’accepterai malgré cela rien d’elle. »
Alors l’Imam Chafi’i -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :
« Il n’est pas allé assez loin. Si je la vois voler dans les airs, je n’accepterai rien d’elle. »
(As-Souyouti dans « Al-Amr bil-Ittiba’ wa-Nahi’anil-Ibtida’ »)

Aboul-Djawza -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 83H) a dit :
« Que les cochons habitent à côté de chez moi m’est préférable au fait que l’un d’eux (gens des passions) habite à coté de chez moi. »
(Sharh Oussoulil-’Itiqad 1/131)

Ibn ’Awn -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 150H) a dit :
« Quiconque s’assied avec un innovateur est pire qu’eux. »
(Ibn Batta dans « Al-Ibanatoul-Koubra » n°446)

Al-Foudayl Ibn ’Iyad -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 187H) a dit :
« Il n’est pas possible pour une personne de la Sounna de supporter une personne de l’innovation, sauf par hypocrisie. »
(Al-Lalika’i dans Sharh Oussoulil-’Itiqad n°266)

’Abdellah Ibn ’Omar As-Sarkasi -Qu’Allah lui fasse miséricorde-, le savant de Khazar a dit :
« J’ai mangé avec une personne de l’innovation et cela est parvenu aux oreilles d’Ibn Al-Moubarak -Qu’Allah lui fasse miséricorde- qui a dit : « Je ne lui parlerai plus pendant 30 jours. »
(Al-Lalika’i dans Sharh Oussoulil-’Itiqad n°274)

Lorsque que Souleymane At-Taymi -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 143H) devint malade, il pleura intensément et on lui demanda :
« Pourquoi pleures tu ? Est-ce par appréhension de la mort ? » Il répondit : « Non, mais je suis passé devant un Qadari et je lui ai donné le Salam, et je crains que mon Seigneur ne m’en tienne rigueur. »
(Abou Nou’aym dans « Al-Hilya » 3/32 et Ibn Al-Djawzi dans « Talbis-Iblis » p 13-14)

Isma’il At-Tousi -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :
« Ibn Al-Moubarak -Qu’Allah lui fasse miséricorde- m’a dit : « Que ta compagnie sois celle des pauvres et des besogneux. Et fais attention au fait de t’asseoir avec une personne de l’innovation. »
(Al-Lalika’i dans Sharh Oussoulil-’Itiqad n°260)

Al-Foudayl Ibn ’Iyad -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :
« Ne t’assieds pas avec une personne de l’innovation, car je crains que les malédictions ne tombent sur toi. »
(Al-Lalika’i dans Sharh Oussoulil-’Itiqad n°262)

Abou Qilaba -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 104H) a dit :
« Ne t’assieds pas avec eux, ni ne te mélanges avec eux car je crains qu’il ne te plonge dans leur égarement et te confondent au sujet de la plupart des choses que tu connais. »
(Al-Lalika’i dans Sharh Oussoulil-’Itiqad n°244)

Al-Foudayl Ibn ’Iyad -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :
« Ne t’assieds pas avec une personne de l’innovation, Allah a rendu leurs actions futiles et leur a retiré la lumière de l’Islam de leur cœur. »
(Al-Lalika’i dans Sharh Oussoulil-’Itiqad n°263)

Il a aussi dit :
« Ne te sens pas en sécurité concernant ta religion avec une personne de l’innovation. Ne le consulte pas dans tes affaires et ne t’assieds pas avec lui, car quiconque s’assied avec une personne de l’innovation, Allah lui fera hériter l’aveuglement. »
(Al-Lalika’i dans Sharh Oussoulil-’Itiqad n°263)

Ibn Hani An-Nissabori -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :
« J’ai vu Abou ’Abdallah (signifiant l’Imam Ahmad Ibn Hanbal -Qu’Allah lui fasse miséricorde-) aller à la mosquée et un homme des sceptiques (innovateurs) lui donna le Salam. Il ne lui rendit pas son Salam, alors l’homme réitéra son Salam. L’Imam Ahmad -Qu’Allah lui fasse miséricorde- le repoussa alors et ne lui rendit pas le Salam. »
(« Masa’il Imam Ahmad » de Ibn Hani An-Nissabori 2/153)


Abou ’Othmane As-Sabouni -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 449H) a dit en parlant des Gens de la Sounna :
« Et ils évitent les gens de l’innovation et de l’égarement, ayant de l’animosité envers les gens de l’innovation et de l’ignorance. Ils détestent les gens de l’innovation qui introduisent dans la religion ce qui n’en fait pas parti. Ils ne les aiment pas, ils ne les accompagnent pas, ils n’écoutent pas leurs paroles, ni ne s’assoient à leurs côtés, ni ne débattent avec eux concernant la religion. Ils protègent leurs oreilles du faux que les innovateurs transportent vers les oreilles et établissent dans les cœurs, détruisant les cœurs et corrompant les idées…»
(« Aquidatous-Salaf, Ashaboul-Hadith » p 99)

Abou ’Othmane As-Sabouni -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 449H) a dit :
« Et les caractéristiques et signes de l’innovation sur ces gens sont évidents et clairs. Le plus apparent de ces signes est la sévérité de leur animosité et haine envers les rapporteurs de Hadiths du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-. Le dédain et le mépris qu’ils en ont, les appelant Hashawiya (gens qui ne valent rien), Djahala (ignorant), Dhahiriya (littéraliste) et Moushabihha (ceux qui comparent Allah à Sa Création). (Et cela) à cause de leur croyance envers les hadiths du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-. Ils sont vides de toute science et la science est ce que shaytan leur donne, résultant de leurs intelligences corrompues, des souffles obscurs de leurs poitrines, des fausses notions de leurs cœurs vides de tout bien, leurs paroles et preuves vides de vérité et leurs doutes futiles et non justifiés. »
(« Aquidatous-Salaf, Ashaboul-Hadith » p 101-107)

Ahmed Ibn Sinan Al-Qattan -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :
« Il n’y pas un innovateur sur cette terre sans qu’il déteste les Ahloul Hadith (savants du hadith). Ainsi quand une personne innove, la douceur du hadith lui est retiré du cœur. »
(Al-Khatib Al Baghdadi dans « Sharafou Ashabil-Hadith » p 73 avec une chaîne sahih, cité par Adh-Dhahabi dans « At-Tadhkira » 2/521 et « As-Siyar » 12/245)

Mouhammad Ibn Isma’il At-Tirmidhi -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :
« Moi et Ahmad Ibn Al-Hassan At-Tirmidhi -Qu’Allah lui fasse miséricorde- étions avec le grand Imam Abou ’Abdoullah Ahmad Ibn Hanbal -Qu’Allah lui fasse miséricorde-, et Ahmad Ibn Al-Hassan lui a dit :
« O Abou ’Abdallah, les Gens du Hadith ont été mentionnés à Ibn ’Abi Qoutayla de la Mecque et il a dit : « Les Gens du Hadith sont des gens mauvais. » Alors L’Imam Ahmad -Qu’Allah lui fasse miséricorde- se leva en essuyant la poussière de ses habits et dit : « Zindiq, Zindiq, Zindiq (c’est un hérétique) » et il s’en alla en répétant cela jusqu’à chez lui. »
(Al-Khatib Al Baghdadi dans « Sharafou Ashabil-Hadith » p74 , Ibn Al-Jawzi dans « Manaqib El-Imam Ahmad » p233, Ibn Abi Ya’la dans « Tabaqatoul-Hannabila » 1/38/270 et Adh-Dhahabi a mentionné cela dans « As-Siyar » 11/299)

Al-Houmaydi -Qu’Allah lui fasse miséricorde-, le Cheikh de Al-Boukhari -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :
« Par Allah, que je fasse la guerre contre ceux qui rejettent le hadith du Messager d’Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- m’est plus cher que de combattre (au Djihad) le même nombre de personnes mécréantes. »
(Al-Harawi dans « Dhamm oul Kalam »)


Ibn Al-Qayyim -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :
« Le djihad avec les preuves (du livre et de la Sounna) et la langue est plus important que le Djihad avec l’épée. »
(« Al-Djawab Ous Sahîh » 1/237)

L’imam Abou Mouhammad Al Hassan ibn ’Ali ibn Khalaf Al Barbahari -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m. 329H), a dit dans son livre « Sharhous-Sounna » :
« 145- Si tu vois un homme assis avec un homme des hommes des passions, met le en garde contre lui et fait lui connaître cette personne. Puis s’il s’assit avec lui, évite le, car il est un compagnon de la passion.

149- Si il t’apparaît d’une personne quelque chose des innovations, éloigne toi de lui, car ce qu’il te cache est plus important que ce qu’il te laisse apparaître.

151- Eloigne toi, puis éloigne toi des gens de ton époque plus particulièrement (c’est a dire l’époque de l’auteur), et regarde avec qui tu t’assoies, et de qui tu écoutes, et qui tu prends comme compagnon, car la création est comme renverse, sauf ceux qu’Allah a préservé de cela !
:
153- Et si tu désires la droiture sur la vérité et sur le chemin des gens de la Sounna qui étaient avant toi, éloigne toi de la parole, et des gens de la parole, de la polémique, de la dispute, de l’analogie (al qiyas) et de la controverse dans la religion, car si tu écoutes d’eux, même si tu n’acceptes pas d’eux, il sera posé dans ton coeur un doute, et cela suffit comme acceptation. Et tu te perdras, et la mécréance, l’innovation, la passion et l’égarement ne sont issus que de la parole et la polémique, la dispute et l’analogie, et ce sont les portes de l’innovation et des doutes et de la mécréance. »


_________________
xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
 
L'interdiction de s'assoire ou prendre la science chez les gens de l'innovation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Est-il permis de dessiner ou de prendre les gens en photo ?
» La consécration à la VIERGE MARIE (Partie 1 et 2) vidéo
» mon rdv chez l'ophtalmo
» Panne d’électricité tout est inutilisable, comment assurer la cantine
» Prendre sa croix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Etudes, Apprentissages et Sciences Islamiques :: Fatwas/Sciences-
Sauter vers: