Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Noûh (as)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Noûh (as)   Sam 14 Jan - 0:48:06

Salam 1

Il prêche son peuple nuit et jours pendant 950 années !

Allâh (تعالى) a dit : {Nous avons envoyé Noé vers son peuple. Il dit : "ô mon peuple, adorez Allah. Pour vous, pas d'autre divinité que Lui. Je crains pour vous le châtiment d'un jour terrible".} (7/59)

Allâh (تعالى) a dit : {Raconte-leur l'histoire de Noé, quand il dit à son peuple : "Ô mon peuple, si mon séjour (parmi vous), et mon rappel des signes d'Allâh vous pèsent trop, alors c'est en Allâh que je place (entièrement) ma confiance. Concertez-vous avec vos associés, et ne cachez pas vos desseins. Puis, décidez de moi et ne me donnez pas de répit. Si vous vous détournez, alors je ne vous ai pas demandé de salaire... Mon salaire n'incombe qu'à Allah. Et il m'a été commandé d'être du nombre des soumis".} (10/71-72)

Allâh (تعالى) a dit : {Nous avons déjà envoyé Noé à son peuple : "Je suis pour vous un avertisseur explicite afin que vous n'adoriez qu'Allah. Je crains pour vous le châtiment d'un jour douloureux".} (11/25-26)

Son peuple le traite de menteur

Allâh (تعالى) a dit : {Les notables de son peuple dirent : "Nous te voyons dans un égarement manifeste".} (7/60)

Allâh (تعالى) a dit : {Et ils le traitèrent de menteur.} (7/64)

Allâh (تعالى) a dit : {Ils le traitèrent de menteur.} (10/73)

Allâh (تعالى) a dit : {Les notables de son peuple qui avaient mécru, dirent alors : "Nous ne voyons en toi qu'un homme comme nous; et nous voyons que ce sont seulement les vils parmi nous qui te suivent sans réfléchir; et nous ne voyons en vous aucune supériorité sur nous. Plutôt, nous pensons que vous êtes des menteurs".} (11/27)

Il réponds à son peuple avec des arguments clairs

Allâh (تعالى) a dit : {Il dit : "Ô mon peuple, il n'y a pas d'égarement en moi; mais je suis un Messager de la part du Seigneur de l'Univers. Je vous communique les messages de mon Seigneur, et je vous donne conseil sincère, et je sais d'Allâh ce que vous ne savez pas. Est-ce que vous vous étonnez qu'un rappel vous vienne de votre Seigneur à travers un homme issu de vous, pour qu'ils vous avertisse et que vous deveniez pieux et que la miséricorde vous soit accordée ?"} (7/61-63)

Allâh (تعالى) a dit : {Il dit : "Ô mon peuple ! Que vous en semble ? Si je me conforme à une preuve de mon Seigneur, si une Miséricorde, (prophétie) échappant à vos yeux, est venue à moi de Sa part, devrons-nous vous l'imposer alors que vous la répugnez ? ô mon peuple, je ne vous demande pas de richesse en retour. Mon salaire n'incombe qu'à Allah. Je ne repousserai point ceux qui ont cru, ils auront à rencontrer leur Seigneur. Mais je vous trouve des gens ignorants. ô mon peuple, qui me secourra contre (la punition d') Allâh si je les repousse ? Ne vous souvenez-vous pas ? Et je ne vous dis pas que je détiens les trésors d'Allah, je ne connais pas l'Inconnaissable, et je ne dis pas que je suis un Ange; et je ne dis pas non plus aux gens, que vos yeux méprisent, qu'Allâh ne leur accordera aucune faveur; Allâh connaît mieux ce qu'il y a dans leurs âmes. [Si je le leur disais], je serais du nombre des injustes.} (11/28-31)

Son peuple lui demande d'envoyer le déluge pour prouver qu'il est un menteur

Allâh (تعالى) a dit : {Ils dirent : "Ô Noé, tu as disputé avec nous et multiplié les discussions. Apporte-nous donc ce dont tu nous menaces, si tu es du nombre des véridiques". Il dit : "C'est Allâh seul qui vous l'apportera - s'Il veut - et vous ne saurez y échapper. Et mon conseil ne vous profiterait pas, au cas où je voulais vous conseiller, et qu'Allâh veuille vous égarer. Il est votre Seigneur, et c'est vers Lui que vous serez ramenés". Où bien ils disent : il l'a inventé ? Dis : "Si je l'ai inventé, que mon crime retombe sur moi ! Et je suis innocent de vos criminelles accusations".} (11/32-35)

Il est informé qu'aucun autre de son peuple ne le suivra à part ceux qui l'on déja suivi

Allâh (تعالى) a dit : {Et il fut révélé à Noé : "De ton peuple, il n'y aura plus de croyants que ceux qui ont déjà cru. Ne t'afflige pas de ce qu'ils faisaient.} (11/36)

Il est ordonné de construire l'arche avec la compagnie de Jibrîl

Il est sauvé du déluge, lui et les quelques personnes qui l'ont suivi

Allâh (تعالى) a dit : {Or, Nous le sauvâmes, lui et ceux qui étaient avec lui dans l'arche, et noyâmes ceux qui traitaient de mensonges Nos miracles. C'étaient des gens aveugles, vraiment.} (7/64)

Allâh (تعالى) a dit : {Nous le sauvâmes, lui et ceux qui étaient avec lui dans l'arche, desquels Nous fîmes les successeurs (sur la terre). Nous noyâmes ceux qui traitaient de mensonge Nos preuves. Regarde comment a été la fin de ceux qui avaient été avertis !} (10/73)

Ses mérites

Allâh (تعالى) a dit : {Et Noé, Nous l'avons guidé auparavant} (6/84)

Sourate 11

37. Et construis l'arche sous Nos yeux et d'après Notre révélation. Et ne M'interpelle plus au sujet des injustes, car ils vont être noyés".

38. Et il construisait l'arche. Et chaque fois que des notables de son peuple passaient près de lui, ils se moquaient de lui. Il dit : "Si vous vous moquez de nous, eh bien, nous nous moquerons de vous, comme vous vous moquerez [de nous].

39. Et vous saurez bientôt à qui viendra un châtiment qui l'humiliera, et sur qui s'abattra un châtiment durable !"

40. Puis, lorsque Notre commandement vint et que le four se mit à bouillonner [d'eau], Nous dîmes : "Charge [dans l'arche] un couple de chaque espèce ainsi que ta famille - sauf ceux contre qui le décret est déjà prononcé - et ceux qui croient". Or, ceux qui avaient cru avec lui étaient peu nombreux.

41. Et il dit : "Montez dedans. Que sa course et son mouillage soient au nom d'Allah. Certes mon Seigneur est Pardonneur et Miséricordieux".

42. Et elle vogua en les emportant au milieu des vagues comme des montagnes. Et Noé appela son fils, qui restait en un lieu écarté (non loin de l'arche) : "Ô mon enfant, monte avec nous et ne reste pas avec les mécréants".

43. Il répondit : "Je vais me réfugier vers un mont qui me protégera de l'eau". Et Noé lui dit : "Il n'y a aujourd'hui aucun protecteur contre l'ordre d'Allah. (Tous périront) sauf celui à qui Il fait miséricorde". Et les vagues s'interposèrent entre les deux, et le fils fut alors du nombre des noyés.

44. Et il fut dit : "ô terre, absorbe ton eau ! Et toi, ciel, cesse [de pleuvoir] !". L'eau baissa, l'ordre fut exécuté, et l'arche s'installa sur le Joudi, et il fut dit : "Que disparaissent les gens pervers" !

45. Et Noé invoqua son Seigneur et dit : "Ô mon Seigneur, certes mon fils est de ma famille et Ta promesse est vérité. Tu es le plus juste des juges".

46. Il dit : "Ô Noé, il n'est pas de ta famille car il a commis un acte infâme. Ne me demande pas ce dont tu n'as aucune connaissance. Je t'exhorte afin que tu ne sois pas un nombre des ignorants".

47. Alors Noé dit : "Seigneur, je cherche Ta protection contre toute demande de ce dont je n'ai aucune connaissance. Et si Tu me pardonnes pas et ne me fais pas miséricorde, je serai au nombre des perdants".

48. Il fut dit : "Ô Noé, débarque avec Notre sécurité et Nos bénédictions sur toi et sur des communautés [issues] de ceux qui sont avec toi. Et il y (en) aura des communautés auxquelles Nous accorderons une jouissance temporaire; puis un châtiment douloureux venant de Nous les toucheras".

Sourate 17

3. [ô vous], les descendants de ceux que Nous avons transportés dans l'arche avec Noé. Celui-ci était vraiment un serviteur fort reconnaissant.

Sourate 19

58. Voilà ceux qu'Allâh a comblés de faveurs, parmi les Prophètes, parmi les descendants d'Adam, et aussi parmi ceux que Nous avons transportés en compagnie de Noé, et parmi la descendance d'Abraham et d'Israël, et parmi ceux que Nous avons guidés et choisis. Quand les versets du Tout Miséricordieux leur étaient récités, ils tombaient prosternés en pleurant.

Sourate 21

76. Et Noé, quand auparavant il fit son appel. Nous l'exauçâmes et Nous le sauvâmes, ainsi que sa famille, de la grande angoisse,

77. et Nous le secourûmes contre le peuple qui traitait Nos prodiges de mensonges. Il furent vraiment des gens du Mal. Nous les noyâmes donc tous.

Sourate 23

23. Nous envoyâmes Noé vers son peuple. Il dit : "Ô mon peuple, adorez Allah. Vous n'avez pas d'autre divinité en dehors de Lui. Ne [Le] craignez-vous pas ?"

24. Alors les notables de son peuple qui avaient mécru dirent : "Celui-ci n'est qu'un être humain comme vous voulant se distinguer à votre détriment. Si Allâh avait voulu, ce sont des anges qu'Il aurait fait descendre. Jamais nous n'avons entendu cela chez nos ancêtres les plus reculés.

25. Ce n'est en vérité qu'un homme atteint de folie, observez-le donc durant quelque temps.

26. Il dit : "Seigneur ! Apporte-moi secours parce qu'ils me traitent de menteur".

27. Nous lui révélâmes : "Construis l'arche sous Nos yeux et selon Notre révélation. Et quand Notre commandement viendra et que le four bouillonnera, achemine là-dedans un couple de chaque espèce, ainsi que ta famille, sauf ceux d'entre eux contre qui la parole a déjà été prononcée; et ne t'adresse pas à Moi au sujet des injustes, car ils seront fatalement noyés.

28. Et lorsque tu seras installé, toi et ceux qui sont avec toi, dans l'arche, dis : "Louange à Allâh qui nous a sauvés du peuple des injustes."

29. Et dis : "Seigneur, fais-moi débarquer d'un débarquement béni. Tu es Celui qui procure le meilleur débarquement".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Noûh (as)   Sam 14 Jan - 0:50:18

Sourate 25

37. Et le peuple de Noé, quand ils eurent démenti les messagers, Nous les noyâmes et en fîmes pour les gens un signe d'avertissement. Et Nous avons préparé pour les injustes un châtiment douloureux.

Sourate 26

105. Le peuple de Noé traita de menteurs les Messagers,

106. lorsque Noé, leur frère (contribule), leur dit : "Ne craindrez-vous pas [Allah] ?

107. Je suis pour vous un messager digne de confiance.

108. Craignez Allâh donc et obéissez-moi.

109. Et je ne vous demande pas de salaire pour cela; mon salaire n'incombe qu'au Seigneur de l'univers.

110. Craignez Allâh donc, et obéissez-moi".

111. Ils dirent : "Croirons-nous en toi, alors que ce sont les plus vils qui te suivent ?"

112. Il dit : "Je ne sais pas ce que ceux-là faisaient.

113. Leur compte n'incombe qu'à mon Seigneur. Si seulement vous êtes conscients.

114. Je ne suis pas celui qui repousse les croyants.

115. Je ne suis qu'un avertisseur explicite".

116. Ils dirent : "Si tu ne cesses pas, Noé, tu seras certainement du nombre des lapidés !"

117. Il dit : "ô mon Seigneur, mon peuple me traite de menteur.

118. Tranche donc clairement entre eux et moi : et sauve-moi ainsi que ceux des croyants qui sont avec moi".

119. Nous le sauvâmes donc, de même que ceux qui étaient avec lui dans l'arche, pleinement chargée.

120. Et ensuite nous noyâmes le reste (les infidèles).

121. Voilà bien là un signe. Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas.

122. Et Ton Seigneur, c'est lui vraiment le Puissant ! le Très Miséricordieux.

Sourate 29

14. Et en effet, Nous avons envoyé Noé vers son peuple. Il demeura parmi eux mille ans moins cinquante années. Puis le déluge les emporta alors qu'ils étaient injustes.

15. Puis Nous les sauvâmes, lui et les gens de l'arche; et Nous en fîmes un avertissement pour l'univers.

Sourate 37

75. Noé, en effet, fit appel à Nous qui sommes le Meilleur Répondeur (qui exauce les prières).

76. Et Nous le sauvâmes, lui et sa famille, de la grande angoisse,

77. et Nous fîmes de sa descendance les seuls survivants.

78. et Nous avons perpétué son souvenir dans la postérité,

79. Paix sur Noé dans tout l'univers !

80. Ainsi récompensons-Nous les bienfaisants.

81. Il était, certes, un de Nos serviteurs croyants.

82. Ensuite Nous noyâmes les autres.

Sourate 54

9. Avant eux, le peuple de Noé avait crié au mensonge. Ils traitèrent Notre serviteur de menteur et dirent : "C'est un possédé !" et il fut repoussé.

10. il invoqua donc son Seigneur : "Moi, je suis vaincu. Fais triompher (Ta cause)".

11. Nous ouvrîmes alors les portes du ciel à une eau torrentielle,

12. et fîmes jaillir la terre en sources. Les eaux se rencontrèrent d'après un ordre qui était déjà décrété dans une chose [faite].

13. Et Nous le portâmes sur un objet [fait] de planches et de clous [l'arche],

14. voguant sous Nos yeux : récompense pour celui qu'on avait renié [Noé].

15. Et Nous la laissâmes, comme un signe [d'avertissement]. Y a-t-il quelqu'un pour réfléchir ?

16. Comment furent Mon châtiment et Mes avertissements ?

Sourate 66

10. Allâh a cité en parabole pour ceux qui ont mécru la femme de Noé et la femme de Lot. Elles étaient sous l'autorité de deux vertueux de Nos serviteurs. Toutes deux les trahirent et ils ne furent d'aucune aide pour [ces deux femmes] vis-à-vis d'Allah. Et il [leur] fut dit : "Entrez au Feu toutes les deux, avec ceux qui y entrent",

Sourate 71 : NOUH (NOE)

1. Nous avons envoyé Noé vers son peuple : "Avertis ton peuple, avant que leur vienne un châtiment douloureux".

2. Il [leur] dit : "Ô mon peuple, je suis vraiment pour vous, un avertisseur clair,

3. Adorez Allah, craignez-Le et obéissez-moi,

4. pour qu'Il vous pardonne vos péchés et qu'Il vous donne un délai jusqu'à un terme fixé. Mais quand vient le terme fixé par Allah, il ne saurait être différé si vous saviez !"

5. Il dit : "Seigneur ! J'ai appelé mon peuple, nuit et jour.

6. Mais mon appel n'a fait qu'accroître leur fuite.

7. Et chaque fois que je les ai appelés pour que Tu leur pardonnes, ils ont mis leurs doigts dans leurs oreilles, se sont enveloppés de leurs vêtements, se sont entêtés et se sont montrés extrêmement orgueilleux.

8. Ensuite, je les ai appelés ouvertement.

9. Puis, je leur ai fait des proclamations publiques, et des confidences en secret.

10. J'ai donc dit : "Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur,

11. pour qu'Il vous envoie du ciel, des pluies abondante,

12. et qu'Il vous accorde beaucoup de biens et d'enfants, et vous donne des jardins et vous donne des rivières.

13. Qu'avez-vous à ne pas vénérer Allâh comme il se doit,

14. alors qu'Il vous a créés par phases successives ?

15. N'avez-vous pas vu comment Allâh a créé sept cieux superposés

16. et y a fait de la lune une lumière et du soleil une lampe ?

17. Et c'est Allâh qui, de la terre, vous a fait croître comme des plantes,

18. puis Il vous y fera retourner et vous en fera sortir véritablement.

19. Et c'est Allâh qui vous a fait de la terre un tapis,

20. pour que vous vous acheminiez par ses voies spacieuses".

21. Noé dit : "Seigneur, ils m'ont désobéi et ils ont suivi celui dont les biens et les enfants n'ont fait qu'accroître la perte.

22. Ils ont ourdi un immense stratagème,

23. et ils ont dit : "N'abandonnez jamais vos divinités et n'abandonnez jamais Wadd, Suwaa, Yagout, Yaouq et Nasr.

24. Elles [les idoles] ont déjà égaré plusieurs. Ne fais (Seigneur) croître les injustes qu'en égarement.

25. A cause de leurs fautes, ils ont été noyés, puis on les a fait entrer au Feu, et ils n'ont pas trouvé en dehors d'Allah, de secoureurs".

26. Et Noé dit : "Seigneur, ne laisse sur la terre aucun infidèle.

27. Si Tu les laisses [en vie], ils égareront Tes serviteurs et n'engendreront que des pécheurs infidèles.

28. Seigneur ! Pardonne-moi, et à mes père et mère et à celui qui entre dans ma demeure croyante, ainsi qu'aux croyants et croyantes; et ne fait croître les injustes qu'en perdition".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Noûh (as)   Mer 8 Fév - 23:48:36

L'histoire de Nouh (as) - Noé

L’appel à l’adoration

Le prophète Noé (Saydina Nûh) est l’avertisseur du déluge. Il apporte à son peuple la promesse du pardon de Dieu mais l’avertit de l’imminence d’une catastrophe, avec un terme fixé, s’il ne remplit pas ses devoirs. De même, l’homme qui s’obstine dans une conduite irresponsable le mettant en danger et qui ne revient pas à la direction juste et universelle s’expose à un avenir très douloureux.

Noé et son message sont restés vivants pendant neuf cent cinquante ans, c’est-à-dire une trentaine de générations. Cela signifie que les dernières générations ont été averties directement de l’imminence du châtiment. Hélas ! le peuple s’en est détourné, sourd à l’appel et réfractaire à l’adoration.

Cet appel commence en vérité par un respect mutuel entre les êtres. Quant à la crainte de Dieu, elle n’est pas celle de Son courroux, ni des flammes de l’enfer. Elle est avant tout dans l’appréhension de nuire à l’autre et à la création. Le message de Noé est donc aussi actuel qu’à son époque.

La sourde oreille

Chaque fois que je les ai appelés pour que tu leur pardonnes, ils ont mis leurs doigts dans leurs oreilles ; ils se sont enveloppés dans leurs vêtements ; ils se sont obstinés ; ils se sont montrés orgueilleux.

je les ai ensuite appelés à haute voix ; j’ai fait des proclamations et je leur ai parlé en secret.

(Sourate 71, versets 7-9.)

Si Noé s’adressait à nous aujourd’hui, il ferait l’inventaire de tous les dangers qui touchent la terre et avec elle l’humanité : la surpopulation, la prolifération chimique et nucléaire, les génocides, le mépris des enfants, la dévastation des forêts, les manipulations génétiques. Il nous appellerait à la raison avant le point de non-retour.

Comme au temps de Noé, les hommes ne veulent pas entendre le message. Les pollueurs savent qu’ils ont tort mais font la sourde oreille pour sauvegarder leurs pouvoirs et leurs intérêts. Ils opposent toute sorte d’arguments pour ne pas entendre le cri d’alarme alors qu’ils connaissent parfaitement la gravité du problème. Si un discours n’est pas vrai, je peux le contester. S’il l’est, le lâche et l’incrédule préfèrent ne pas l’entendre et se boucher les oreilles. Mais notre époque, contrairement à celle de Noé, est tellement médiatisée qu’il est impossible de feindre l’ignorance.

« Ils se sont enveloppés dans leurs vêtements » signifie se réfugier derrière les systèmes économiques, idéologiques ou philosophiques et, pour se déculpabiliser, accuser l’autre ou une autorité supérieure.

« Je leur ai parlé en secret. » S’il était parmi nous, Noé tenterait de sensibiliser les décideurs à la gravité de la situation et à l’urgence d’agir avant qu’il ne soit trop tard.

Un monde meilleur

J’ai dit : « Implorez le pardon de votre Seigneur ; il est celui qui ne cesse de pardonner ; il vous enverra, du ciel une pluie abondante ; il accroîtra vos richesses et le nombre de vos enfants ; il mettra à votre disposition des jardins et des ruisseaux.

(Sourate 71, versets 10-12.)

Le Coran révèle ensuite comment Noé essaie de convaincre les dirigeants de changer d’attitude. Il les invite à revenir à l’adoration de Dieu, au respect de la nature et à l’amour du prochain en leur promettant un monde meilleur. Les versets 13 et 14 confirment cette idée : « Pourquoi n’attendez-vous pas de Dieu un comportement digne de Lui alors qu’il vous a créés par phases successives ? »

L’homme s’entête à croire en sa puissance et en sa capacité d’améliorer le monde par ses nouvelles découvertes scientifiques et technologiques, alors que Dieu lui rappelle qu’il n’est qu’une infime partie d’un univers créé par étapes successives. C’est un avertissement à son orgueil pour le ramener à plus de sagesse et à un comportement plus digne de la confiance et de l’immense générosité de Dieu qui peut donner toujours plus, car Il est le plus Grand et le plus Savant.

Les deux versets suivants introduisent une nouvelle acception de cette guidance :

« N’avez-vous pas vu comment Dieu a créé sept cieux superposés ? Il y a placé la lune comme une lumière ; il y a placé le soleil comme une lampe »

(sourate 71, versets 15-16).

Les jours divins correspondent chacun à un ciel et chaque ciel correspond à une étape. Le soleil est la vie et la vérité. Il symbolise le prophète. La lune, signe de sagesse, représente le sage en éveil. Dans l’obscurité, c’est par elle que l’on se guide pour retrouver son chemin. Ainsi, le ciel est toujours éclairé et l’homme n’est jamais laissé sans guidance.

Un maillon de la chaîne

Dieu vous a fait croître de la terre comme les plantes puis il vous y renverra et vous en fera ensuite surgir soudainement.

Dieu a établi pour vous la terre comme un tapis afin que vous suiviez des voies spacieuses.

(Sourate 71 , versets 17-20.)

Ce passage évoque l’origine commune de l’homme et de la création. Nous avons obéi au même processus car nous ne sommes qu’un maillon de la chaîne et sans doute le plus faible, étant le dernier après les minéraux, les végétaux et les animaux. Mais ce maillon est, en même temps, le plus fort car il porte en lui le principe actif de l’esprit qui le distingue du reste de la création. Même s’il est un animal pensant, il n’en demeure pas moins rattaché, par certains aspects, au minéral, au végétal et à l’animal auquel il n’est supérieur que par cette présence divine (les attributs divins dont Dieu a paré Adam) qui le vivifie en alimentant sa conscience.

Dieu a confié à l’homme la pleine jouissance de la terre qu’Il a déroulée sous ses pieds comme un tapis rouge sous les pas du roi. Il lui a tracé une voie royale et spacieuse faite de tolérance, de fraternité et de partage. Mais l’homme, pensant mieux faire, se perd dans les voies étroites et tortueuses. Se détournant de la voie universelle du partage, il s’enlise dans des systèmes politiques, économiques et idéologiques artificiels, souvent inopérants, voire catastrophiques.

Les nouvelles idoles

Noé dit : « Mon Seigneur ! Ils mont désobéi ; ils ont suivi celui dont les richesses et les enfants n’ont fait qu’accroître la perte. »

Ils ont tramé une immense ruse et ils ont dit : « N’abandonnez jamais vos divinités : n’abandonnez ni Wadd, ni Souwa ; ni Yaghout, ni Ya ôuq, ni Nasr ! »

(Sourate 71, versets 21-23.)

L’homme attiré par les biens matériels immédiats et éphémères est sourd et récalcitrant à ce message. Il dédaigne les richesses nobles et spirituelles qui sont son capital le plus précieux et qui font de lui l’être d’exception, et s’en éloigne. Là réside toute sa faiblesse ! Comme hier, il s’obstine à adorer les mêmes idoles : pouvoir, honneur, argent, prestige, sexe. Depuis Noé, l’homme a peu changé. Il est capable de prouesses technologiques mais, en esprit, il n’a guère évolué. Il est aveugle et dupe d’un système où l’argent facile et la frénésie de consommation règnent en maîtres. Conditionné par ce miroir aux alouettes, il veut toujours davantage, et tout de suite. Il est prêt à léser l’autre pour arriver à ses fins et assouvir ses passions. S’il ne prend pas conscience de ce mirage, de ces fausses valeurs, tôt ou tard, il en paiera le prix. A moins que, dans un sursaut de sagesse, il ne décide de se mettre à l’écoute du message de tolérance, de patience et des vraies valeurs que ne cesse de lui adresser Noé à travers la Révélation.

Si rien ne semble avoir changé dans la société humaine, et qu’à chaque naissance le scénario adamique se répète et se perpétue, la création et l’homme sont cependant en constante évolution. Toutefois le sort du monde se joue dans ce duel permanent entre ceux qui, porteurs d’espérance, vivent le message de Noé à travers l’épanouissement et l’apaisement de leur intériorité, et ceux qui sont portés par leurs désirs et leur soif inextinguible de jouissance matérielle.

Face à cette profonde contradiction, le discours de Noé continue de s’adresser à tous et à chacun. L’homme social est libre de mener ou non son combat intérieur (son grand jihad) pour refuser un système qu’il juge néfaste et choisir la voie de la sérénité, de la paix, de la tolérance et de la fraternité, dans l’harmonie entre la nature et la satisfaction de ses besoins. Il peut y parvenir par un développement maîtrisé, une technologie mise au service du bien-être de tous et une science non conditionnée par le profit mais fondée sur l’éthique.




Plus que jamais, le Veau d’or est objet d’adoration à travers ses divers symboles et représentations : Palme d’or pour le cinéma, Disque d’or pour la musique. Quant à l’art, il a rompu avec le sacré en devenant objet de spéculation. Le stade aussi a ses idoles qui valent des millions. Cela dit, je ne nie pas la valeur du sport ni son utilité dans l’épanouissement de l’homme. Mais hélas, je crains qu’il ne soit perverti pour devenir l’alibi du pouvoir et de l’argent. Il suffit de voir les milliards consacrés aux jeux olympiques qui symbolisent soit-disant la fraternité entre les peuples alors que les deux tiers de la population mondiale vivent dans la famine. Ces milliards dépensés pour quelques instants de festivité et de spectacle ne seraient-ils pas mieux utilisés s’ils permettaient d’irriguer, de soigner, de planter, d’instruire ? Il ne s’agit pas de révolutionner le monde mais de tenter de revenir à une vision plus juste, à une attitude plus humaine et plus solidaire.




La véritable révolution est d’abord intérieure et silencieuse. C’est à ce prix qu’elle produira ses fruits pour l’ensemble de l’humanité. L’homme a des besoins et tant mieux si le progrès lui apporte une vie meilleure. Mais il lui faut agir pour éradiquer le danger de l’asservissement à la seule consommation qui génère, malheureusement, un malaise profond lié à l’oubli des véritables valeurs comme l’intégrité, la morale, la fraternité, l’entraide et le partage. Seules ces valeurs d’essence divine peuvent nous amener à nous interroger lucidement sur nos actes : « Suis-je en harmonie avec la création ? » Elle est le témoignage vivant de Sa présence et nous interpelle à chaque instant. Si, dans chaque acte ou projet que nous élaborons, nous prenions en considération le Divin, nous nous placerions dans une perspective universelle où personne ne serait lésé. Car Dieu est omniprésent, Il anime aussi bien l’homme que l’animal, la lune, le soleil et toutes les galaxies dans ce merveilleux et harmonieux mouvement qu’est la vie.




Le cri d’alarme


La sourate de Noé se termine ainsi :


Ceux-ci ont pourtant égaré un grand nombre d’hommes. Tu ne fais qu’accroître l’égarement des injustes.


Ils furent engloutis et introduits dans un Feu, à cause de leurs fautes. Ils ne trouvèrent aucun protecteur en dehors de Dieu.


Noé dit : « Mon Seigneur ! Ne laisse sur la terre aucun habitant qui soit au nombre des incrédules. Si tu les épargnais, ils égareraient tes serviteurs et ils n’engendreraient que des pervers absolument incrédules. Mon Seigneur ! Pardonne moi ainsi qu’à mes parents ; à celui qui entre dans ma maison en tant que croyant ; aux croyants et aux croyantes. Augmente seulement la perdition des injustes ! »


(Sourate 71, versets 24-28.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Noûh (as)   Jeu 28 Sep - 22:39:52

L’histoire de Noûh ‘Noé’

L’arrière grand-père de Noûh est Idris (Enoch). 10 siècles ont été écoulés entre Adam et Noûh, d’après un hadith rapporté par Al imam Muslim : on a demandé au prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) «Adam, était-il un prophète ? Il a répondu : « Oui, un prophète qui a directement reçu les paroles de Dieu. On lui a demandé : « Combien de temps s’est-il écoulé entre Adam et Noûh ? » Il a répondu : « 10 siècles » ».

Au cours de la période qui s’était écoulée, depuis Adam jusqu’à Noûh (Noé), il y a eu de nombreux savants dont cinq étaient les plus distingués. Ils avaient précédé Noûh d’une ou deux générations au maximum. Ils ont été mentionnés dans la Sourate « Noûh ». Ces savants étaient beaucoup aimés par les gens. Cependant, Satan suivait la situation tout en la désapprouvant. Mais, le désespoir ne fait pas partie de la nature de Satan, il attend seulement le bon moment. Il ne t’attaque jamais aux moments de gloire, il attend jusqu’à ce que tu t’affaiblisses puis il attaque. Il a attendu jusqu’après leur mort pour agir.

Avant Noûh (‘alayhi Salam)

Apres la mort de ses cinq savants, il a inspiré aux gens qui les ont aimés de leur édifier des statues qui leur ressemblent, afin qu’ils se souviennent d’eux. La fidélité l’exige. Il sait donc qu’il ne pourra jamais les convaincre d’adorer ces statues, alors, il va attendre cinquante ans, en attendant la mort de la première génération. Après la première génération, il a dit à la seconde, il faut tourner autour de ces statues à leur mémoire, vous serez ainsi plus proches de Dieu, et plus proches de ces honorables savants. Ils ont commencé donc à le faire. Ensuite, il leur a inspiré de les adorer et de se prosterner devant eux pour s’approcher plus vite de Dieu parce qu’Il est loin d’eux. Satan a fait cela avec trois générations.

Noûh et son peuple

Noûh n’a donc été envoyé que lorsque le polythéisme se propagea sur terre. Voyez la Miséricorde de Dieu. Il ne laisse jamais la Terre sans réformateurs. Noûh (‘alayhi Salam) est resté 950 années à inviter son peuple à Dieu. Allah sobhanh dit : «… Il demeura parmi eux mille ans moins cinquante années… » (Sourate 2:14)

Son âge est réparti sur trois périodes :

La première période : va depuis la naissance jusqu’à son envoi comme messager par Dieu. On a dit qu’elle a duré 50 ans. C’est prévu puisque nous savons que la moyenne de l’âge des prophètes lors de la révélation du message divin est entre 40 et 50 ans.

La seconde période : est de 950 années, jusqu’au déluge.

La troisième période : vient après le déluge. Depuis que l’arche de Noûh s’est reposée sur terre et que la foi s’est propagée sur terre jusqu’à la mort de Noûh.

Le total dépasse donc mille ans. Il est donc le plus âgé parmi les prophètes. Adam, lui, a vécu 940 années seulement. Pourtant, malgré ses longues années de souffrance, 80 personnes seulement, au plus, ont répondu à son invitation. C’est à dire, que tous les douze ans, une personne seulement a pu suivre le prophète.

Noûh a souffert pendant 950 années : de menaces, des railleries, des coups, durant 950 années. Il a subi tous les genres de tortures. Quelques citations évoquent que parfois, il recevait tellement de coups qu’il en perdait conscience. Ils le couvraient alors par une pièce de tissu (comme un linceul) et le couvraient de poussière en croyant qu’il mourrait, puis il reprenait des forces et retournait à son peuple pour les inviter à Dieu. Ils l’ont même accusé d’égarement et de folie.

Allah Taala dit : « Les notables de son peuple dirent : Nous te voyons dans un égarement manifeste. Il dit: Ô mon peuple, il n’y a pas d’égarement en moi; mais je suis un Messager de la part du Seigneur de l’Univers » » (Sourate 7: 60-61).

Allah Taala dit : « Avant eux, le peuple de Noé avait crié au mensonge. Ils traitèrent Notre serviteur de menteur et dirent : « C’est un possédé ! » et il fut repoussé » (Sourate 54: 9).

Allah Taala dit aussi : « Ils dirent : « Si tu ne cesses pas, Noé, tu seras certainement du nombre des lapidés ! ». (Sourate 26 : 116).

L’avertissement

Allah Taala dit : « Nous avons envoyé Noé vers son peuple : « Avertis ton peuple, avant que leur vienne un châtiment douloureux. Il [leur] dit : « O mon peuple, je suis vraiment pour vous, un avertisseur clair, pour qu’Il vous pardonne vos péchés et qu’Il vous donne un délai jusqu’à un terme fixé. Mais quand vient le terme fixé par Allah, il ne saurait être différé si vous saviez ! Il dit : « Seigneur ! J’ai appelé mon peuple, nuit et jour. Mais mon appel n'a fait qu'accroitre leur fuite. Et chaque fois que je les ai appelés pour que Tu leur pardonnes, ils ont mis leurs doigts dans leurs oreilles, se sont enveloppés de leurs vêtements, se sont entêtés et se sont montrés extrêmement orgueilleux. Ensuite, je les ai appelés ouvertement. Puis je leur ai fait des proclamations publiques, et des confidences en secret» (Sourate 71 :1-8).

D’après les versets nous tirons que Noûh (‘alayhi Salam) est resté 950 années à inviter son peuple au chemin de la croyance, jour nuit. Mais quand il leur parlait, ils mettaient les doigts dans les oreilles pour ne pas entendre, Noûh s’est mis à leur parler avec les signes, et eux, pour ne plus le voir se sont comportés ainsi, se sont enveloppés de leurs vêtements, pour ne plus voir ce que Noûh tentait de mimer. Malgré tout, il continue à transmettre son message, rien ne l’arrête.

Apres leurs refus de ses invitations vers Allah Taala, Noûh (‘alayhi Salam) a dit : «Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur, pour qu’Il vous envoie du ciel, des pluies abondantes et qu’Il vous accorde beaucoup de biens et d’enfants, et vous donne des jardins et vous donne des rivières. Qu’avez-vous à ne pas vénérer Allah comme il se doit. Alors qu’Il vous a créés par phases successives ? N’avez-vous pas vu comment Allah a créé sept cieux superposés et y a fait de la lune une lumière et du soleil une lampe ? Et c’est Allah qui, de la terre, vous a fait croître comme des plantes. Puis Il vous y fera retourner et vous en fera sortir véritablement. Et c’est Allah qui vous a fait de la terre un tapis, pour que vous vous acheminiez par ses voies spacieuses.» (Sourate 71 :10-20).

Après tout ces efforts, voila les résultats : « Noé dit: "Seigneur, ils m'ont désobéi et ils ont suivi celui dont les biens et les enfants n'ont fait qu'accroître la perte. Ils ont ourdi un immense stratagème, et ils ont dit: "N'abandonnez jamais vos divinités et n'abandonnez jamais Wadd, Suwâ, Yaghû, Ya`ûq et Nasr." Elles (les idoles) ont déjà égaré plusieurs. Ne fais (Seigneur) croître les injustes qu'en égarement. A cause de leurs fautes, ils ont été noyés, puis on les a fait entrer au Feu, et ils n'ont pas trouvé en dehors d'Allah, de secoureurs. Et Noé dit: « Seigneur, ne laisse sur terre aucun infidèle. » (Sourate 71: 21-26).

C’est fini, ils ont eu leur chance; « Seigneur, ne laisse sur terre aucun infidèle. » Cela va être exaucé. C’est terminé. Le verset 27 qui suit relate que notre Seigneur dit: « Si Tu les laisses (en vie), ils égareront Tes serviteurs et n’engendreront que des pécheurs infidèles. Seigneur ! Pardonne-moi, et à mes père et mère qui entre dans ma demeure croyant, ainsi qu’aux croyants et croyantes; et ne fais croître les injustes qu’en perdition» (Sourate 71: 28).

La construction de l’arche

Allah Taala dit « Et il fut révélé à Noé : "De ton peuple, il n'y aura plus de croyants que ceux qui ont déjà cru. Ne t'afflige pas de ce qu'ils faisaient. Et construis l'arche sous Nos yeux et d'après Notre révélation. Et ne M'interpelle plus au sujet des injustes, car ils vont être noyés". » (Sourate 11: 36)

Les savants disent que Noûh a passé 300 ans pour la construction de l’Arche mais on a aucune preuve ni dans le Coran ni dans la Sunna. Le prophète Noûh est dans un désert aride et il doit construire le navire et mettre toutes les créatures mâles et femelles, chameaux, vaches et taureaux poules et coqs, oiseaux, insectes, animaux…tout cela devrait être à bord du navire. Pendant la construction de son navire, les non-croyants s’ont moqué de lui. Allah Taala dit : “ Et il construisait l'arche. Et chaque fois que des notables de son peuple passaient près de lui, ils se moquaient de lui. Il dit : "Si vous vous moquez de nous, eh bien, nous nous moquerons de vous, comme vous vous moquerez [de nous]. Et vous saurez bientôt à qui viendra un châtiment qui l’humiliera, et sur qui s’abattra un châtiment durable ! » (Sourate 11: 39)

L’inondation et du déluge

Allah Taala dit : “Puis, lorsque Notre commandement vint et que le four se mit à bouillonner (d'eau), Nous dîmes: "Charge (dans l'arche) un couple de chaque espèce ainsi que ta famille - sauf ceux contre qui le décret est déjà prononcé - et ceux qui croient". Or, ceux qui avaient cru avec lui étaient peu nombreux.” (Sourate 11:40).

Pourquoi donc un couple de chaque espèce ? Certainement vous savez pourquoi de chaque espèce un couple... animaux, oiseaux, et insectes… enfin tout. Parce que toute la terre sera noyée… Puisque la vie recommencera depuis le début, il devra y avoir une reproduction même au niveau des oiseaux, des insectes, et des animaux.

La famille de Noé est composée de trois catégories de personnes : un père et une mère croyants, une épouse incroyante et quatre enfants, dont un qui est resté incroyant. Allah Taala dit : « Dieu a cité en parabole pour ceux qui ont mécru la femme de Noé et la femme de Lot. Elles étaient sous l'autorité de deux vertueux de Nos serviteurs. Toutes deux les trahirent et ils ne furent d'aucune aide pour (ces deux femmes) vis-à-vis d'Allah… » (Sourate 66:10)

Maintenant l’arche est composée d’un mâle et une femelle de chaque espèce d’animaux, les 80 croyants et la famille du prophète Noé, à l’exception de son épouse et son fils.

Allah Taala dit : « Et il dit : « Montez dedans. Que sa course et son mouillage soient au nom d’Allah. Certes mon Seigneur est Pardonneur et Miséricordieux. Et elle vogua en les emportant au milieu des vagues comme des montagnes. Et Noé appela son fils, qui restait en un lieu écarté (non loin de l'arche) : "Ô mon enfant, monte avec nous et ne reste pas avec les mécréants. Il répondit : "Je vais me réfugier vers un mont qui me protégera de l'eau". Et Noé lui dit : "Il n'y a aujourd'hui aucun protecteur contre l'ordre de Dieu. (Tous périront) sauf celui à qui Il fait miséricorde". Et les vagues s'interposèrent entre les deux, et le fils fut alors du nombre des noyés.» (Sourate 11: 41-43)

Noé appela son fils, qui restait en un lieu écarté (non loin de l'arche). Mais Malheureusement ce dernier ne voulait pas croire en Dieu et au déluge.

La fin du déluge

Allah ordonna à Noûh de sortir de l'Arche après qu'il soit descendue sur la montagne Joudi, et l'eau suinta dans la terre et sécha, "avec Notre sécurité et Nos bénédictions sur toi..." signifie que tu descendes et que tu sortes sans peur et avec la bénédiction sur toi, et sur ceux qui naîtront de tes générations venant après toi. Allah ne donna pas d'enfants à ces croyants qui furent sauvés avec Noûh. Ainsi toute la lignée humaine revient aux fils de Noûh. Ainsi ils sont la postérité de Cham, d’Ham ou de Japhet. Allah dit : « Et Nous fîmes de sa descendance les seuls survivants » (Sourate 37 :77)

Après le déluge, l’arche de Noé se posa sur une montagne. Noé fit alors cette invocation que nous connaissons tous, et qui montre le souci qu'avait ce prophète pour les générations futures. Il dit : «Seigneur ! Pardonne-moi, et à mes père et mère et à celui qui entre dans ma demeure croyant, ainsi qu’aux croyants et croyantes… » (Sourate 71: 28). Ce qui veut dire que le prophète Noûh a imploré le pardon d’Allah pour nous tous bien avant notre naissance et sans nous connaître.

Par la suite, la progéniture de Noé descendit de la montagne. Mais qui sont-ils ses enfants ? Il laissa trois fils : (Cham) Hâm, (Sem) Sâm et (Japhet) Yafeth qui devinrent, respectivement, les ancêtres des arabes, des éthiopiens et des romains. Selon le Hadith rapporté par Imâm Ahmad, le prophète (BP sur lui) dit : « Les fils de Noé sont trois : Sâm le père des arabes, Hâm le père des éthiopiens et Yafeth le père des romains ». Autrement dit, la race arabe constitue la descendance de Sâm, les personnes de peau noire sont la descendance de Hâm et enfin, les européens et les autres représentent la descendance de Yafeth. C’est pour cela que l’une des erreurs souvent commises par les gens est d’appeler les américains, les fils de l’oncle Sâm. Les américains sont les fils de Yafeth.

Chaque fils s'établit dans une région précise : Hâm s’installa en Afrique, Sâm dans le Moyen-Orient et Yafeth en Europe. C’est pour cela que, dans l’origine, tous les habitants de la Terre étaient croyants.


Sources :
Le Coran
Tafssir Ibn katir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noûh (as)   Aujourd'hui à 0:46:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Noûh (as)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Histoire de l'Islam :: Biographies Hommes :: Les Prophètes (paix et bénédiction d'Allah sur eux)-
Sauter vers: