Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chou'ayb (as)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Chou'ayb (as)   Sam 14 Jan - 1:20:21

Salam 1

C'est l'un des quatre Prophètes arabes

Selon Abou Dhar, le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit en parlant des Prophètes : "Parmi eux, il y en a quatre qui sont arabes : Hoûd, Sâlih, Chou'ayb, et ton Prophète, ô Abou Dhar". (ibn Hibbân)

Il est envoyé au peuple de Madyan - à Al-Aïka - qu'il prêche à l'unicité d'Allâh et au bon comportement

Allâh (تعالى) a dit : {Et aux Madyan, leur frère Chuaïb : "Ô mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour vous, pas d'autre divinité que Lui. Une preuve vous est venue de votre Seigneur. Donnez donc la pleine mesure et le poids et ne donnez pas aux gens moins que ce qui leur est dû. Et ne commettez pas de la corruption sur la terre après sa réforme. Ce sera mieux pour vous si vous êtes croyants. Et ne vous placez pas sur tout chemin, menaçant, empêchant du sentier d'Allâh celui qui croit en Lui et cherchant à rendre ce sentier tortueux. Rappelez-vous quand vous étiez peu nombreux et qu'Il vous a multipliés en grand nombre. Et regardez ce qui est advenu aux fauteurs de désordre. Si une partie d'entre vous a cru au message avec lequel j'ai été envoyé, et qu'une partie n'a pas cru, patientez donc jusqu'à ce qu'Allâh juge parmi nous car Il est le Meilleur des juges."} (7/85-87)

Allâh (تعالى) a dit : {Et (Nous avons envoyé) au Madyan, leur frère Chuaïb qui leur dit : "Ô mon peuple, adorez Allah; vous n'avez point de divinité en dehors Lui. Et ne diminuez pas les mesures et le poids. Je vous vois dans l'aisance, et je crains pour vous [si vous ne croyez pas] le châtiment d'un jour qui enveloppera tout. ô mon peuple, faites équitablement pleine mesure et plein poids, ne dépréciez pas aux gens leurs valeurs et ne semez pas la corruption sur terre. Ce qui demeure auprès d'Allâh est meilleur pour vous si vous êtes croyants ! Et je ne suis pas un gardien pour vous".} (11/84-86)

Allâh (تعالى) a dit : {Il dit : "Ô mon peuple, voyez-vous si je me base sur une preuve évidente émanant de mon Seigneur, et s'Il m'attribue de Sa part une excellente donation ?... Je ne veux nullement faire ce que je vous interdis. Je ne veux que la réforme, autant que je le puis. Et ma réussite ne dépend que d'Allah. En Lui je place ma confiance, et c'est vers Lui que je reviens repentant. ô mon peuple, que votre répugnance et votre hostilité à mon égard ne vous entraînent pas à encourir les mêmes châtiment qui atteignirent le peuple de Noé, le peuple de Hud, ou le peuple de Salih et (l'exemple du) peuple de Lot n'est pas éloigné de vous. Et implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est vraiment Miséricordieux et plein d'amour".} (11/88-90)

Allâh (تعالى) a dit : {Les gens d'Al-Aïka traitèrent de menteurs les Messagers. Lorsque Chuaïb leur dit : "Ne craindrez-vous pas [Allah]". Je suis pour vous un messager digne de confiance. Craignez Allâh donc et obéissez-moi, et je ne vous demande pas de salaire pour cela; mon salaire n'incombe qu'au Seigneur de l'univers. Donnez la pleine mesure et n'en faites rien perdre [aux gens], et pesez avec une balance exacte. Ne donnez pas aux gens moins que leur dû; et ne commettez pas de désordre et de corruption sur terre. Et craignez Celui qui vous a créés, vous et les anciennes générations".} (26/176-184)

Allâh (تعالى) a dit : {De même, aux Madyan (Nous envoyâmes) leur frère Chuaïb qui leur dit : "ô mon peuple, adorez Allâh et attendez-vous au Jour dernier, et ne semez pas la corruption sur terre".} (29/36)

Son peuple a refusé son message, et le menace même

Allâh (تعالى) a dit : {Les notables de son peuple qui s'enflaient d'orgueil, dirent : "Nous t'expulserons certes de notre cité, ô Chuaïb, toi et ceux qui ont cru avec toi. Ou que vous reveniez à notre religion." - Il dit : "Est-ce même quand cela nous répugne ?". Certes, nous aurions forgé un mensonge contre Allâh si nous revenions à votre religion après qu'Allâh nous en a sauvés. Il ne nous appartient pas d'y retourner à moins qu'Allâh notre Seigneur ne le veuille. Notre Seigneur embrasse toute chose de Sa science. C'est en Allâh que nous plaçons notre confiance. ô notre Seigneur, tranche par la vérité, entre nous et notre peuple car Tu es le meilleur des juges." Et les notables de son peuple qui ne croyaient pas, dirent : "Si vous suivez Chuaïb, vous serez assurément perdants".} (7/88-90)

Allâh (تعالى) a dit : {Ils dirent : "Ô Chuaïb ! Est-ce que ta prière te demande de nous faire abandonner ce qu'adoraient nos ancêtres, ou de ne plus faire de nos biens ce que nous voulons ? Est-ce toi l'indulgent, le droit ?"} (11/87)

Allâh (تعالى) a dit : {Ils dirent : "Tu es certes du nombre des ensorcelés; tu n'es qu'un homme comme nous; et vraiment nous pensons que tu es du nombre des menteurs. Fais donc tomber sur nous des morceaux du ciel si tu es du nombre des véridiques !"} (26/185-187)

Il reponds à leurs menace par la confiance en Allâh

Allâh (تعالى) a dit : {Ils dirent : "Ô Chuaïb, nous ne comprenons pas grand chose à ce que tu dis; et vraiment nous te considérons comme faible parmi nous. Si ce n'est ton clan, nous t'aurions certainement lapidé. Et rien ne nous empêche de t'atteindre". Il dit : "Ô mon peuple, mon clan est-il à vos yeux plus puissant qu'Allâh à qui vous tournez ouvertement le dos ? Mon Seigneur embrasse(en Sa science) tout ce que vous oeuvrez. ô mon peuple, agissez autant que vous voulez. Moi aussi j'agis. Bientôt, vous saurez sur qui tombera un châtiment qui le déshonorera, et qui de nous est l'imposteur. Et attendez (la conséquence de vos actes) ! Moi aussi j'attends avec vous".} (11/91-94)

Allâh (تعالى) a dit : {Il dit : "Mon Seigneur sait mieux ce que vous faites".} (26/188)

Allâh les saisit d'un tremblement de terre pour leur mécréance

Allâh (تعالى) a dit : {Alors le tremblement (de terre) les saisit; et les voilà étendus, gisant dans leurs demeures. Ceux qui traitaient Chuaïb de menteur (disparurent) comme s'ils n'y avaient jamais vécu. Ceux qui traitaient Chuaïb de menteur furent eux les perdants. Il se détourna d'eux et dit : "Ô mon peuple, je vous ai bien communiqué les messages de mon Seigneur et donné des conseils. Comment donc m'attristerais-je sur des gens mécréants ?"} (7/91-93)

Allâh (تعالى) a dit : {Lorsque vint Notre ordre, Nous sauvâmes, par une miséricorde de Notre part, Chuaïb et ceux qui avaient cru avec lui. Et le Cri terrible saisit les injustes, et ils gisèrent dans leurs demeures, comme s'ils n'y avaient jamais prospéré. Que les Madyan s'éloignent comme les Tamud se sont éloignés.} (11/94-94)

Allâh (تعالى) a dit : {Mais ils le traitèrent de menteur. Alors, le châtiment du jour de l'Ombre les saisit. Ce fut le châtiment d'un jour terrible. Voilà bien là un prodige. Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas.} (26/189-190)

Allâh (تعالى) a dit : {Mais ils le traitèrent de menteur. Le cataclysme des saisit, et au matin, ils gisaient sans vie dans leurs demeures.} (29/37)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Chou'ayb (as)   Dim 10 Sep - 16:30:00

Le prophète Chouaib ('alayhi Salam)

C'est l'un des quatre prophètes arabes. Selon Abou Dhar, le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a dit en parlant des prophètes: "Parmi eux, il y en a quatre qui sont arabes: Hoûd, Sâlih, Chou'ayb, et ton prophète, ô Abou Dhar". (Rapporté par ibn Hibbân)

Le peuple du prophète Chouaib

Le peuple du prophète Chouaib (‘alayhi Salam) est envoyé au peuple de Madyan - à Al-Aïka - qu'il prêche à l'unicité d'Allah et au bon comportement. Allah dit: « Et aux Madyan, leur frère Chuaïb : Ô mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour vous, pas d'autre divinité que Lui. Une preuve vous est venue de votre Seigneur. Donnez donc la pleine mesure et le poids et ne donnez pas aux gens moins que ce qui leur est dû. Et ne commettez pas de la corruption sur la terre après sa réforme.

Ce sera mieux pour vous si vous êtes croyants. Et ne vous placez pas sur tout chemin, menaçant, empêchant du sentier d'Allah celui qui croit en Lui et cherchant à rendre ce sentier tortueux. Rappelez-vous quand vous étiez peu nombreux et qu'Il vous a multipliés en grand nombre. Et regardez ce qui est advenu aux fauteurs de désordre. Si une partie d'entre vous a cru au message avec lequel j'ai été envoyé, et qu'une partie n'a pas cru, patientez donc jusqu'à ce qu'Allah juge parmi nous car Il est le Meilleur des juges » (Sourate 7 :85-87)

Dans une autre sourate Allah Taala dit aussi : « Et (Nous avons envoyé) au Madyan, leur frère Chuaïb qui leur dit : "Ô mon peuple, adorez Allah; vous n'avez point de divinité en dehors Lui. Et ne diminuez pas les mesures et le poids. Je vous vois dans l'aisance, et je crains pour vous [si vous ne croyez pas] le châtiment d'un jour qui enveloppera tout. Ô mon peuple, faites équitablement pleine mesure et plein poids, ne dépréciez pas aux gens leurs valeurs et ne semez pas la corruption sur terre. Ce qui demeure auprès d'Allah est meilleur pour vous si vous êtes croyants ! Et je ne suis pas un gardien pour vous”. (Sourate : 11 :84-86)

Les gens d'Al-Aïka le traite de menteur

Malgré ces messages, les gens d'Al-Aïka traitent Chuaïb de menteur, lorsque le leur parle de religion. Allah Taala dit : “Ne craindrez-vous pas [Allah]”. Je suis pour vous un messager digne de confiance. Craignez Allah donc et obéissez-moi, et je ne vous demande pas de salaire pour cela; mon salaire n'incombe qu'au Seigneur de l'univers. Donnez la pleine mesure et n'en faites rien perdre [aux gens], et pesez avec une balance exacte. Ne donnez pas aux gens moins que leur dû; et ne commettez pas de désordre et de corruption sur terre. Et craignez Celui qui vous a créés, vous et les anciennes générations”. (Sourate 26 : 176-184)

Son peuple qui s’enflait d'orgueil a refusé le message de Dieu, et ils l’ont menacé même de le chasser lui et les autres croyants de la ville. Allah Taala dit : « Les notables dirent : “Nous t'expulserons certes de notre cité, ô Chuaïb, toi et ceux qui ont cru avec toi. Ou que vous reveniez à notre religion.” - Il dit : “Est-ce même quand cela nous répugne ?”. Certes, nous aurions forgé un mensonge contre Allah si nous revenions à votre religion après qu'Allah nous en a sauvés. Il ne nous appartient pas d'y retourner à moins qu'Allah notre Seigneur ne le veuille. Notre Seigneur embrasse toute chose de Sa science. C'est en Allah que nous plaçons notre confiance. Ô notre Seigneur, tranche par la vérité, entre nous et notre peuple car Tu es le meilleur des juges.” Et les notables de son peuple qui ne croyaient pas, dirent : “Si vous suivez Chuaïb, vous serez assurément perdants”. (Sourate 7 : 88-90)

Voila une autre réponse de la peuple de Chouaib face a ces messages. Allah Taala dit : « Ils dirent : "Ô Chuaïb ! Est-ce que ta prière te demande de nous faire abandonner ce qu'adoraient nos ancêtres, ou de ne plus faire de nos biens ce que nous voulons ? Est-ce toi l'indulgent, le droit ?” (Sourate 11 : 87)

Al-Aïka demande le châtiment promis

Apres l’avoir mis en garde contre la colère de Dieu. Les gens d’al Aika ont demandé le châtiment de Dieu s’il est vraiment véridique. Allah Taala dit : « Ils dirent : “Tu es certes du nombre des ensorcelés; tu n'es qu'un homme comme nous; et vraiment nous pensons que tu es du nombre des menteurs. Fais donc tomber sur nous des morceaux du ciel si tu es du nombre des véridiques » (Sourate 26 : 185-187)

Alors Chouaib répond à leurs menace par la confiance en Allah : « Ils dirent : "Ô Chuaïb, nous ne comprenons pas grand chose à ce que tu dis; et vraiment nous te considérons comme faible parmi nous. Si ce n'est ton clan, nous t'aurions certainement lapidé. Et rien ne nous empêche de t'atteindre”. Il dit : "Ô mon peuple, mon clan est-il à vos yeux plus puissant qu'Allah à qui vous tournez ouvertement le dos ? Mon Seigneur embrasse(en Sa science) tout ce que vous œuvrez. Ô mon peuple, agissez autant que vous voulez. Moi aussi j'agis. Bientôt, vous saurez sur qui tombera un châtiment qui le déshonorera, et qui de nous est l'imposteur. Et attendez (la conséquence de vos actes) ! Moi aussi j'attends avec vous ». (Sourate 11 :91-94)

Le châtiment du peuple d’Al-Aika

Allah Taala les saisit d'un tremblement de terre pour leur mécréance, sauf Chouaib (‘alayhi Salam) et ceux qui ont cru en son message. Allah Taala dit : « Alors le tremblement (de terre) les saisit; et les voilà étendus, gisant dans leurs demeures. Ceux qui traitaient Chuaïb de menteur (disparurent) comme s'ils n'y avaient jamais vécu. Ceux qui traitaient Chuaïb de menteur furent eux les perdants. Il se détourna d'eux et dit : "Ô mon peuple, je vous ai bien communiqué les messages de mon Seigneur et donné des conseils. Comment donc m'attristerais-je sur des gens mécréants ? » (Sourate 7 : 91-93)

Dans une autre sourate, Allah Taala dit : {Lorsque vint Notre ordre, Nous sauvâmes, par une miséricorde de Notre part, Chuaïb et ceux qui avaient cru avec lui. Et le Cri terrible saisit les injustes, et ils gisèrent dans leurs demeures, comme s'ils n'y avaient jamais prospéré. Que les Madyan s'éloignent comme les Tamud se sont éloignés. (Sourate 11 : 94-94)

Source:
le Coran: Sourates: 11, 7, 26
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
 
Chou'ayb (as)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lo Chou
» DIÉTÉTIQUE / De nouvelles vertus : Du chou pour renforcer l'immunité
» Les vertues du chou
» Chenille dans mon chou frisé
» Symplocarpe fétide - Chou puant [Symplocarpus foetidus]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Histoire de l'Islam :: Biographies Hommes :: Les Prophètes (paix et bénédiction d'Allah sur eux)-
Sauter vers: