Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les frères musulmans demandent des excuses au pape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Les frères musulmans demandent des excuses au pape   Jeu 14 Sep - 22:27:05

Salam 1

Les Frères musulmans demandent des excuses au pape

agrandir la photo
LE CAIRE (Reuters) - Le Guide suprême des Frères musulmans a appelé les Etats musulmans à envisager la rupture de leurs liens avec le Vatican si le pape ne retire pas ses propos récents sur l'islam.

Dans un communiqué publié jeudi sur le site internet de la confrérie, Mohamed Mahdi Akef affirme que Benoît XVI "a versé de l'huile sur le feu, ravivé la colère de l'ensemble du monde musulman et renforcé l'argument qui consiste à dire que l'Occident est hostile à tout ce qui est musulman".

Lors d'une conférence prononcée mardi à l'université de Ratisbonne (Allemagne), le pape bavarois a cité l'empereur byzantin Manuel II Paléologue qui, au XIVe siècle, accusait Mahomet d'avoir semé le Mal et l'inhumanité pour avoir prôné la diffusion de son enseignement par les armes.

Le souverain pontife a appelé les musulmans à rejoindre un dialogue des cultures fondé sur l'idée que le concept de "guerre sainte" islamique est contraire à la raison et à la nature divine.

Les déclarations de Benoît XVI, écrit Akef, "ne traduisent pas une vraie compréhension de l'islam mais sont une extension des idées fausses et déformées fréquentes à l'Ouest", lit-on sur le site www.ikhanonline.com.

Le président du Conseil turc des Affaires religieuses a lui aussi estimé que Benoît XVI devait présenter ses excuses, rapporte jeudi l'agence de presse anatolienne.

Ces propos du pape sont "tout à fait regrettables et inquiétants (...) à la fois pour le monde chrétien et pour la paix commune de l'humanité", a déclaré Ali Bardakoglu, cité par l'agence.

"MENTALITE DE GUERRE SAINTE"

Bardakoglu dirige le Conseil national des affaires religieuses, qui contrôle la nomination des imams et en envoie aux communautés turques à l'étranger.

Au Vatican, le service de presse a réagi à ces accusations en affirmant que le pape n'avait nullement l'intention d'offenser l'islam. "Ce n'était nullement l'intention du Saint-Père d'entreprendre une étude approfondie de la 'djihad' (guerre sainte) et des conceptions de l'islam en la matière", a déclaré le Saint-Siège dans un communiqué.

Le pape doit se rendre en Turquie, pays laïc mais majoritairement musulman, en novembre à l'invitation du président Ahmed Necdet Sezer. Il doit aussi rencontrer à cette occasion le patriarche Bartholomée, le chef spirituel des chrétiens orthodoxes.

Selon la chaîne de télévision NTV, Bardakoglu a suggéré au souverain pontife de ne pas venir en Turquie s'il a des vues si critiques sur l'islam.

"Je ne vois pas l'utilité d'une visite dans le monde islamique pour quelqu'un qui a cette opinion sur le prophète sacré de l'islam. Il devrait d'abord se débarrasser de ses sentiments de haine", a déclaré Bardakoglu, d'après le site internet de NTV.

Bardakoglu a rappelé par ailleurs les atrocités commises au nom de leur foi catholique par les croisés au Moyen Âge, contre des chrétiens orthodoxes, des juifs et des musulmans.

"Sous les mots du pape se cache la mentalité de la guerre sainte et des Croisades", a-t-il déclaré, cité par l'agence de presse anatolienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Les frères musulmans demandent des excuses au pape   Jeu 14 Sep - 22:28:28

jeudi 14 septembre 2006, 22h17
Les dignitaires musulmans internationaux dénoncent les propos du pape sur l'Islam

Les dignitaires musulmans du Moyen-Orient ont dénoncé jeudi les récents propos du pape Benoît XVI sur l'Islam et ont demandé des excuses au souverain pontife.

En Turquie, le chef de la Direction des affaires religieuses Ali Bardakoglu, plus haut dignitaire musulman du pays, s'est déclaré offensé par les propos tenus mardi par le pape sur le djihad (guerre sainte) musulman, les qualifiant d'"extraordinairement préoccupants, tristes et malheureux".

Durant son voyage en Allemagne, le pape avait cité un livre évoquant une conversation entre l'empereur byzantin du 14e siècle Manuel Paleologos II, de foi chrétienne, et un Perse cultivé, à propos du christianisme et l'Islam.

"L'empereur en vient à parler de la question du djihad ou guerre sainte", a dit Benoît XVI. "Il a dit, 'je cite', montre-moi ce que Mahomet a apporté de nouveau et tu ne trouveras que des choses diaboliques et inhumaines, comme son ordre de diffuser par l'épée la foi qu'il prêchait", a poursuivi le pape, citant l'empereur.

Ali Bardakoglu a déclaré jeudi à l'agence Anatolia qu'il attendait des excuses du pape, affirmant que c'est le christianisme et non l'Islam qui avait popularisé la conversion par l'épée.

En Egypte, Mohammed Mahdi Akef, chef des Frères musulmans, a estimé que "ces remarques n'expriment pas une compréhension correcte de l'Islam, elle sont simplement fausses et sont des croyances erronées répandues en Occident".

Il s'est dit "surpris que de telles remarques viennent de la part de quelqu'un assis en haut de l'Eglise catholique, qui a une influence sur l'opinion publique en Occident".

L'Organisation de la conférence islamique, qui a représente 57 pays musulmans, a indiqué de son côté qu'elle regrettait "les citations du pape et les autres falsifications qui ont offensé l'Islam". "L'OCI espère que cette campagne soudaine ne reflète pas une nouvelle tendance de la politique du Vatican vis-à-vis de la religion islamique", a ajouté l'organisation, basée à Djeddah, en Arabie Saoudite.

Devant ces réactions, le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican a affirmé jeudi que le pape respectait l'Islam. Benoît XVI veut "cultiver une attitude de respect et de dialogue envers les autres religions et cultures, et manifestement aussi envers l'Islam", a-t-il souligné dans un communiqué. "Ce n'était certainement pas l'intention du pape (...) de froisser la sensibilité des croyants musulmans."

Le père Lombardi avait déjà assuré mardi que Benoît XVI n'avait pas cherché à présenter l'Islam comme "quelque chose de violent".

Benoît XVI doit se rendre quelques jours en Turquie à partir du 28 novembre, sa première visite dans un pays musulman, à l'invitation du président turc Ahmet Necdet Sezer. AP

lma/v/jp/v

http://fr.news.yahoo.com/14092006/5/les-dignitaires-musulmans-internationaux-denoncent-les-propos-du-pape-sur.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
 
Les frères musulmans demandent des excuses au pape
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Egypte : ce qu’il faut savoir sur les Égyptiens et la confrérie des Frères musulmans
» La pénétration de l'administration Obama par les Frères Musulmans !
» La base géante des Frères Musulmans à Bordeaux dévoilée par son architecte.
» La Confrérie des Freres musulmans
» Espagne - des musulmans demandent l interdiction des chiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Espace Culturel :: News - International-
Sauter vers: