Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interprétation de "Alif, Lâm, Mîm, Hâ, Ayn, Sîn ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Interprétation de "Alif, Lâm, Mîm, Hâ, Ayn, Sîn ....   Mar 3 Oct - 23:09:14

:bis 1:
Salam 1

Quelle est l'interprétation des lettres alphabétiques figurant aux
débuts des sourates


Question :

Quelle est l'interprétation correcte de ce verset: "Hâ, Mîm, `Ayn, Sîn, Qâf" et des autres
lettres semblables qui figurent aux débuts des sourates?

Réponse :

Vingt-neuf sourates coraniques commencent par des lettres de l'alphabet qui se lisent chacune séparément, comme par exemple: "'Alif, Lâm, Mîm". Certaines parmi ces sourates débutent par une seule lettre, comme: "Sâd", "Qâf" et "Nûn"; d'autres, par deux lettres, comme: "Tâ
Hâ" et "Yâ Sîn"; d'autres, par trois lettres comme: "'Alif, Lâm, Mîm"; et d'autres encore par plus que cela, comme: "Kâf, Hâ, Yâ, `Ayn, Sâd", "Hâ, Mîm" et "`Ayn, Sîn, Qâf".

Ce verset "Hâ, Mîm, `Ayn, Sîn, Qâf" est le premier de la sourate "Ach-Chûra" qui est l'une des sept sourates commençant par les deux lettres "Hâ, Mîm"; qu'on appelle les (Hawâmîm). Toutes les sourates qui débutent par des lettres sont mecquoises (c'est-à-dire révélées à La Mecque). Cette famille de sourates traite du monothéisme, de la Révélation, du Message et de la Résurrection, à l'exception de la sourate "Al-Baqara" et de celle de "'Al-`Imrân" qui réfutent les objections des gens du Livre à l'apostolat de l'Envoyé d'Allah (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui). Ces lettres n'ont pas de sens dans la langue arabe et n'en prennent pas que lorsqu'elles se réunissent pour composer un mot. On ne dispose pas, en outre, de hadiths authentiques rapportés d'après l'Envoyé d'Allah (pbAsl), montrant leur signification.

C'est pourquoi l'interprétation de ces lettres a provoqué de vives controverses parmi les gens qui ont eu diverses opinions et présomptions. Ces maints points de vue se résument en deux orientations: La première: C'est Allah exclusivement qui a en Sa connaissance l'interprétation de ces lettres. Telle est l'opinion adoptée par nombreux parmi les Compagnons et les Suivants de l'Envoyé d'Allah. La deuxième: Ces lettres sont significatives.

Ceux qui embrassent cette opinion, ont exprimé les interprétations les plus diverses qui ont fait couler beaucoup d'encre. Parmi lesquelles, citons: ces lettres symbolisent les noms et les attributs d'Allah. Chaque lettre fait référence à l'un de ces noms et attributs, par exemple "'Alif" désigne le nom "'Allah", "Lâm" désigne celui du "Latif" (Le Doux) et "Mîm" désigne celui de "Malik" (Le Souverain), et ainsi de suite suivant l'interprétation personnelle de chacun.

D'autres parmi eux prétendent qu'elles symbolisent certains événements qui auront lieu dans l'avenir des temps, soit à travers le calcul connu des phrases, soit par le biais des relations transmises sans preuve valable, soit à travers les présomptions et les conjectures. Certains jugent, encore, qu'elles jettent un défi coranique, en voulant dire que comme vous voyez ce Coran est constitué des lettres qui composent vos paroles et qui ne vous sont point ni étrangères ni inconnues et pourtant vous êtes incapables de produire un texte semblable. Une telle impuissance prouve que ce Coran n'est point fabriqué par des humains et qu'il n'est qu'une révélation émanant d'Allah, le Créateur des forces et du destin.

Nous préférons la première orientation, selon laquelle C'est Allah exclusivement qui détient l'interprétation de ces lettres. Certes, il est une certaine raison à les extraordinairement placer aux débuts des sourates. Il se peut qu'elles servent de prélude aux versets coraniques qui s'ensuivent. Car, à l'époque de la révélation, les mécréants s'accordaient entre eux à faire peu de cas du Coran: "... Ne prêtez pas l'oreille à ce Coran, et faites du chahut (pendant sa récitation), afin d'avoir le dessus...". [Fusilat:26] Ils furent donc surpris par ces débuts bizarres des sourates qui frappent leur ouïe et les poussent à prêter l'oreille. Dans ce contexte, ces lettres ressemblent aux outils d'avertissement connus dans la langue arabe.

Quant à ce qu'a rapporté At-Tabarî à propos de ce verset: "Hâ, Mîm, `Ayn, Sîn, Qâf" et du fait qu'il symbolise la perdition de deux villes qui seront bâties aux bords d'un des fleuves de l'Orient et que ce fleuve sera fendu entre eux deux, etc. Ceci est l'une des relations indignes de confiance qui ne doivent pas être mentionnées dans un contexte exégétique; car, ce sont des relations confuses, insoutenables et presque incohérentes.

Il est plus convenable au musulman de croire que ces lettres comme tout le reste du Coran, sont révélées par Allah à Son envoyé (pbAsl) et que le Livre d'Allah comporte des secrets dont Lui Seul détient la connaissance, comme il y a dans l'univers qu'Il a créé des secrets que Lui Seul est capable de déceler: "Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. L'ouïe, la vue et le coeur: sur tout cela, en vérité, on sera interrogé". [Al-'Isrâ':36] .

Sujet de Fatwa
Quelle est l'interprétation des lettres alphabétiques figurant aux
débuts des sourates comme:
13 Numéro de Fatwa
Mardi 8 Rajab 1422 Hâ' Le 25 Septembre 2001 Mîm Date
Source de Fatwa
Fatawa l'éminent imam le Cheikh de la mosquée d'Al-Azhar
Mahmud Chaltut
Référence de Fatwa
[Al-Fatâwa du Cheikh Mahmûd Chaltût, page:444] Al-Fatâwa,
7ème édition 1974, Dâr Ach-Chirûq
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
 
Interprétation de "Alif, Lâm, Mîm, Hâ, Ayn, Sîn ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ré-interprétation de la Parole "Nul ne connaît ni le jour, ni l'heure" !
» Interprétation "bonne pensée du matin" de Rimbaud
» L'interprétation
» [RStat] régression logistique, graphe et interprétation
» Interprétation de la sortie stepwise Reg logistique sous SAS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Enseignements et Sciences :: Qu'ran Al kareem-
Sauter vers: