Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le Parisien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fajrine
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 2270
Age : 6
Localisation : Devant votre ecran
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: le Parisien   Ven 3 Nov - 21:35:45

Salam 1

Le lundi 25 septembre 2006

Rubrique : ENQUETE

titre : QUAND LA PROPAGANDE DE L'ISLAM RADICAL VISE LES FEMMES

INTERNET. Un rapport des RG alerte : les sites islmasites radicaux s'adressant aux musulmanes se multiplient. A u-delà de conseils donnés pour vivre avec leur religion, on trouve des préceptes qui mettent en cause les droits des femmes.

Les couleurs sont chatoyantes, les noms des sites anodins ("femmes vertuesee", "nosenfants-nosamours", "islamoncoeur") et lesdialogues courtois. Mais derriere cette façade acceuillante se cache une nouvelle forme de propagandede l'islam radical. Une synthèse confidentiellle des renseignements généraux de la préfecture de police, datée du 11 juillet, que nous nous sommes procurée, dresse un constat alarmant : "On assiste à un véritable essor de sites musulmans pour les femmes."

Un outil qui "permet à l'islam rigoriste de croître et de se multiplier". Aucune statistique sur la fréquentation de ces forums n'est contenue dans le rapport : "Cependant, on ne peut que constater le développement exponentiel de ces sites", confirme un enquêteur. A vant de cliquer sur le portail, l'internaute est obligée de "jurer, par Allah, qu'elle est bien une femme". Aprés avoir étudié une trentaine de sites francophones, les policiers ont relevé que "tous les actes de la vie quotidie

nne sont passés en revue, de la naissance à la mort, que ce soit la religion mais aussi le mariage, les enfants, le travail..." L'objectif : permettre aux "soeurs" de "devenir de plus en plus savantes sans avoir à sortir de chez elles et être obligées de circuler parmis les mécréants" . Parmis ces amateurs de Web "hallal" (conforme aux prescrïptions de l'islam) , beaucoup de converties.

Il faut "s'écarter du péché de la mixité"

Des formations à domicile sont proposées pour acquérir "le bon comportement de la musulmane". Les plus jeunes apprennet que leur premier devoir est "d'apprendre la religion et l'arabe". Pour cela, de véritables écoles islamiques, répondant aux noms de Paradis (Al Firdaws) ou Renouveau (Tajdid) , sont accessibles sur le Net. Même rigeur pour les prieres : " internet permet de télécharger des logiciels gratuits qui, non seulement expliquent les prieres, les positions à avoir et les paroles à prononcer, mais prévient également l'in ternaute quand il est temps de les faire ". Bien que cela ne figure pas explicitement dans le Coran, les fondamentalistes conseillent aux musulmanes de "travailler chez elles, loin du péché, grace au télétravail promu par des sites", ce qui leur permet d' " éviter de se retrouver dans des situations contraires à la pudeur". Une pratique en totale illégalité avec la loi, qui interdit toute pratique discriminatoire.

Si elle doit prier et travailler chez elle, la musulmane doit aussi avoir des tenues islamiquement correctes. Le simple port du hijab ( voile couvrant les cheveux) ne "suffit pas", les fondamentalistes exigent le "voile intégral", le niquab. Quant aux rencontres, elles doivent se faire exclusivement entre musulmanes "dans le respect des preceptes coraniques". Autrement dit, il faut "s'écarter du péché de la mixité, porte ouverte à toutes lesl icences et à tous les désordres" et "éviter le contact avec les mécréants".

Une coupure progressive avec les "impies", qui doit se concrétiser à travers la cérémonie du mariage : "Le but du mariage musulman est d'une part d'éviter la fornication, d'autre part, d'accroitre la communauté des croyants en procréant" . D'ailleurs, " la bonne musulmane, qui reste au foyer à s'occuper de ses enfants, aura tout le loisir de trouver sur Internet des raisons à ne pas envoyer ses enfants à la maternelle". Une prise en charge qui inquiètent les spécialistes de l'islam radical : "Au delà des femmes, ce sont les enfants qui sont la cible, souligne un enquêteur. La nouvelle génération est prise en main dés le départ." Pour les experts, cette stratégie d'isolement présent un danger supplémentaire : "Ces femmes endoctrinées peuvent devenir un vivier pour les réseaux islamistes", conclut un spécialiste du renseignement .

Christophe Dubois et Jean-Marc Plantade

( ATICLE EN BAS DE PAGE AVEC COMME TITRE : " CELA TOUCHE LES FILLES LES PLUS FAIBLES " )

ZAHRA MABROUK milite pour les droits de la femme

Ex déléguée aux droits des femmes du VAL D'OISE, Zahra Mabrouk dénonce la multiplication de ces sites musulmans réservés aux femmes .

Qui fréquente ces sites?

*Zahra Mabrouk : Il y a deux types de femmes : d'abord celles qui viennet chercher des informations. Elles trouvent sur ces sites ce qu'elles n'osent pas demander à la famille, sur la façon de pratiquer, mais aussi des questions plus intimes. Elles se sentent protégées par l'anonymat d'Internet. Ce sont souvent des filles trés jeunes , qui peuvent évoquer des sujets tabous. Il y a ensuite celles qi se proclament "sachantes",qui disent savoir ce qui est haram (contraire aux principes de l'islam) ou pas. Elles jouent les grandes soeurs, qui sont bien plus dangereuses que les "grands frères" et sont souvent bien plus séveres qu'un homme. Plus grave :elles parlent à des "soeurs" qui ont des enfants .

Quels risques présentent ces sites?

Ils touchen t les plus faibles, les plus influençables. Les "soeurs" leur sortent toutes sorte de liturgies. Elles se retrouvent piégées et ne consultent plus rien d'autre. Leur parents ne savent ni lire ni écrire et ne surveillent pas Internet. Cet outil est à la fois une ouverture mais aussi un enfermement . Elles posent des questions pertinentes, mais ne sont pas sur les bons sites. Ce mouvement est exponentiel, à l'image des sites de rencontres musulmans, qui permettent de "rester entre nous" . Cela répond à un besoin de communautarisme de la jeune génération, qui a grandi en France, mais se sent perdue.

Pourquoi rejoignent-elles ces groupes fermés au monde occidental?C'est une maniere pour elles de se sentir intégrées dans un groupe. Les seuls qui jouent encore un rôle dans les quartiers, ce sont les "barbus". Cest avec les plus radicaux qu'elles trouvent des réponses. Ces derniers exploitent le sentiment que "les français de nous aime pas ". Il ne s'agit pas encore d'u ne révolte organisée même si cela arrivera peut etre un jour .

Propos receuillis par C.D.

Autre titre toujours dans le meme article :

"J'AI DU MAL A PARLER AUX MECREANTS" Phrase extraite d'un forum sur internet destiné aux musulmanes

Les sites Internet réservés aux femmes musulmanes ont commencé à apparaitre au moment des dernieres affaires du voile il y a environ 2 ans. Depuis, ils ne cessent de fleurir .

LE VOILE

Le port du foulard islamique est l'un des sujets les plus abordés dans ces forums. Les novices livrent leurs états d'âme. Les "soeurs" expérimentées les rassurent. Les filles qui doivent se plier à l'interdiction des signes religieux à l'écoles évoquent une "déchirure" : " J'essaye de patienter et je me dis Allah est grand"; raconte l'une d'elle. Une internaute, surveillante d'un collège explique qu'elle se retrouve dans la situation paradoxale de faire enlever le voile à des "soeurs", alors qu'elle le porte elle-meme. D'autres- lassées de ne pas respecter cette "prescrïption"- quittent leur emploi .

LA PRATIQUE RELIGIEUSE

Les sites règlent le quotidien des soeurs "vertueuses" du matin au soir : priere au reveil, lecture du Coran, apprentissage de la science religieuse, interdiction de parler aprés la priere du soir...

LA VIE QUOTIDIENNE

Les détails les plus insolties font l'objet de débats à grand renfort de sourates. La version rigoriste de l'islam interdit à une femme de serrer la main aux hommes. Comment faire pour celles qui travaillent ou sortent avec leurs maris? "La meilleure choses, c'est rester à la maison et de laisser son a=barbu travailler" répond une soeur! Une autre livre son truc : "Je fais en sorte d'avoir les deux mains prises, mon fils dans un bras et la poignée de porte dans l'autre." Ces sites permettent aux jeunes filles de poser les questions. L'une d'entres elles, qui a 13 ans, inter roge: "Comment controler mes désirs sexuels?" La réponse est digne d'une morale d'un autre age : "Eviter les chansons d'amour, les lieux où il y a une forte promiscuité entre les hommes et les femmes, les lits tellement mous qu'ils suscitent les désirs..."

L'opération ressemble parfois à un lavage de cerveau : "Je ne parle plus
aux gens, je n'aime lire que la science de l'islam et j'avoue que je commence à avoir du mal à parler aux mécréants." La coupure avec la société française est nette : " Ils nous prennent pour des barbares, parce qu'ils ne se rendent pas compte que cette vie pour nous c'est rien." Les solutions aux problemes de société sont radicales :3 S'ils avaient coupé une ou deux mains ici en france, je crois pas qu'il y aurait autant de voleurs. " Par ailleurs, beaucoup de femmes s'interrogent sur la maniere d'aborder la religion avec leurs enfants, dés le plus jeune age : " Le Prophète nous a dit d'inciter les enfants de 7 ans à venir prier et de les taper légerement à l'age de 10 ans ", assure une "référente" religieuse . Elle conseille aussi de ne pas laisser les enfants regarder les journeaux: " les médias sont manipulateurs." Une mère, deséspérée de voir que ses enfants de 9 et 11 ans ne prient
pas régulierment, menace de les mettre en quarantaine. Pour beaucoup, la solution serait de construire des écoles maternelles musulmanes : des appels au bénévolat sont lancés sur ces sites .

C.D.

_________________
xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al-fajr.fr-bb.com
 
le Parisien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Selon Le Parisien, rien ne va plus au collège Pilâtre de Rozier.
» Visitez un sublime appartement parisien figé dans le temps depuis 1942
» Coquillages de l'Eocène du bassin parisien
» Le Parisien qui pleure...
» "Croquis parisien" de Verlaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Espace Culturel :: News - International-
Sauter vers: