Al-Fajr


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les invocations consécutives à la prière obligatoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rayan_salam
Fajrine Confirmé
Fajrine Confirmé


Masculin Nombre de messages : 130
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Les invocations consécutives à la prière obligatoire   Jeu 12 Avr - 13:18:34

Bismillâhi-r-Rahmâni-r-Rahîm(i)
Al Hamdu lillâhi-r-Rabbi-l-‘Âlâmin(a)
Ar-Rahmâni-r-Rahîm(i)
Mâliki yawmi-d-dîn(i)
Iyyaka na`abudu wa iyyaka nasta`în
Ihdina-s-sirâta-l-mustaqîm
Sirâta-l-ladhîna an’amta ‘alayhim
Ghayri-l-maghdûbi ‘alayhim wa lâ dâllîn


(Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
Louange à Allah, Seigneur de l'univers.
Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,
Maître du Jour de la rétribution.
C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours.
Guide-nous dans le droit chemin,
le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.)

Allâhu lâ ilâha illa huwa al Hayyu-l-Qayyûm(u)
lâ ta-khudhuhu sinatun wa lâ nawm(u)
lahu mâ fi-s-samâwâti wa mâ fî-l-ard(a)
man dhâ-l-ladhî yachfa'u'indahu illa bi-idhnih(i)
ya'lamu mâ bayna aydîhim wa mâ khalfahum
wa lâ yuhitûna bi chay-im-min ‘ilmihi illa bimâ châ’(a)
wasi’a kursiyyuhu-s-samâwâti wal ard(a)
wa lâ ya'uduhu hifdhuhumâ wa huwa-l-‘Aliyyu-l'Adhîm

(Allah! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même "al-Qayyum".
Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent.
A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre.
Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission?
Il connaît leur passé et leur futur.
Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut.
Son Trône "Kursiy" déborde les cieux et la terre,
dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand.)

Audio

Shahida-l-lâhu annahu lâ ilâha illa huw(a)
wa-l-malâ-ikatu wa ulu-l-`ilmi
qâ-iman bi-l-qist(i)
Lâ ilaha illâ huwa-l-‘Azîzu-l-Hakîm
Inna dîna ‘inda-l-lâhi-l-islâm

(Allah atteste, et aussi les Anges et les doués de science, qu'il n'y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice.
Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage!
Certes, la religion acceptée d'Allah)

Qulillâhumma-l-Malîka-l-mulk(i)
tu-ti-l-mulka man tachâ(u)
wa tanzi`u-l-mulka mimman tachâ(u)
wa tu’izzu man tachâ(u) wa tudhîllu man tachâ(u)
biyadikal khayr innaka `ala kulli chay-in Qadir

( Dis : "Ô Allah, Maître de l'autorité absolue.
Tu donnes l'autorité à qui Tu veux,
et Tu arraches l'autorité à qui Tu veux;
et Tu donnes la puissance à qui Tu veux,
et Tu humilies qui Tu veux.
Le bien est en Ta main et Tu es Omnipotent.)

Tulîju layla fi-n-nahâri
wa tulîdju nahâra fi-l-layl
wa tukhrîju-l-h.ayya mina-l-mayyit(i)
wa tukhrîju-l-mayyita mina-l-hayy(u)
wa tarzuqu man tashâ(u)
bi ghayri hissâb

(Tu fais pénétrer la nuit dans le jour,
et Tu fais pénétrer le jour dans la nuit,
et Tu fais sortir le vivant du mort,
et Tu fais sortir le mort du vivant. Et Tu accordes attribution à qui Tu veux, sans compter".)

Rapporté par Abû Umâma Sada ibn ‘Ijlan - qu’Allâh l’agrée - : « Le Prophète (sallallâhu ‘alayhi wa sallam) a dit : celui qui récite le verset du Trône à la fin de chaque prière prescrite, rien ne l’empêche d’entrer au paradis si ce n’est la mort. »

[Recensé par Al Nassa-î, Ibn Hibbân, Dâraqutnî, Ibn Mardawayh, Tabarânî et Al-Ruwayani.]

Rapporté par ‘Ali - qu’Allâh l’agrée - : « La sourate al Fâtiha, le verset du Trône et les versets 18,26 et 27 de la sourate Âl ‘Imrân sont suspendus (au Trône). Il disent à Allâh : Tu nous fais déscendre sur Terre, vers celui qui Te désobéit ? Allâh - qu’Il soit exalté et magnifié - leur dit : Je jure par Moi-même ! Aucun de Mes serviteurs ne vous répète, à la fin de chaque prière, sans que Je ne fasse du Paradis le lieu de son séjour, sans que Je ne le fasse habiter dans la Demeure Sacro-sainte, sans que Je ne le regarde soixante-dix fois chaque jour avec Mon ½il intérieur, sans que Je ne lui accorde chaque jour la satisfaction de soixante-dix besoins dont le moindre est le pardon et sans que Je ne le protège de son ennemi et le fasse triompher de lui. »

[Recensé par Ibn al Sunnî, al Shahami, Ibn al Jawzi et al Suyuti]

Un hadith similaire est rapporté d’al Hassan al Bas.rî qui le fait directement remonter au Prophète (sallallâhu ‘alayhi wa sallam).

33 x Subhân Allâh, wal hamdu lillâh, wallâhu Akbar

Ou bien :

33 x Subhân Allâh
33 x Al hamdu lillâh
33 x Allâhu Akbar

A la 100ième invocation :

Lâ ilaha illallâh wahdahu lâ sharikalah(u)
lahu-l-mulku wa lahu-l-hamdu wa huwa `ala kulli shay-in Qadîr(u)

Rapporté par Abû Hurayra : « Les émigrés (Mequois) qui connaissaient le Coran vinrent se plaindre auprès de l’Envoyé d’Allâh (sallallâhu ‘alayhi wa sallam) en lui disant : les gens fortunés se sont accaparés les degrés les plus élevés [du Paradis] et les délices éternels ; ils prient comme nous, jeûnent comme nous mais ils ont un surplus d’argent qui leur permette d’accomplir le pèlerinage et la ‘umra, de participer au combat et de faire l’aumône ! Il leur dit alors : voulez-vous que je vous enseigne un moyen de rattraper ceux qui vous ont précédés et de dépasser ceux dont le mérite est inférieure au vôtre (litt : qui viennent après vous) et grâce auquel nul n’aura plus de mérite que vous ? Ils répondirent : Certes, ô Envoyé d’Allâh ! Le Prophète (sallallâhu ‘alayhi wa sallam) leur dit alors : vous répéterez trente trois fois à la fin de chaque prière Gloire à Allâh, Louange à Allâh et Allâh est Le plus Grand. Et Allâh est le plus savant. »

[Sahîhayn Al Bukhârî et Muslim]

Rapporté par Ka’b ibn ‘Ujra - qu’Allâh l’agrée - : « L’Envoyé d’Allâh (sallallâhu ‘alayhi wa sallam) a dit : Il est des formules consécutives [aux prières], telles que celui qui les répète à la fin de chaque prière ne sera jamais déçu : trente trois fois gloire à Allâh, trente trois fois louange à Allâh et trente-trois fois Allâh est Le plus Grand

[Sahîh Muslim]

Rapporté par Abû Hurayra : «Celui qui à la fin de chaque prière glorifie Allâh trente-trois fois, Le loue trente-trois fois, proclame Sa grandeur trente-trois fois, puis ajoute enfin : Il n’y a d’autre dieu qu’Allâh, l’Unique qui n’a point d’associé. A lui appartiennent la Royauté et la louange et Il est Omnipotent, se verra pardonné tous ses péchés quand bien même ils seraient aussi nombreux que l’écume de la mer.»

[Sahîh Muslim]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les invocations consécutives à la prière obligatoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Changer de place après la prière obligatoire pour accomplir la prière surérogatoire
» Lever les mains après la prière
» Acte de consécration à l'archange St-Michcel
» La sagesse derrière le changement de place auprès une prière obligatoire
» PRIERE DE CONSECRATION A MARIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Al-Fajr :: Etudes, Apprentissages et Sciences Islamiques :: Fatwas/Sciences-
Sauter vers: